mis à jour le

Tunisie : le rappeur Weld El 15 se rendra

Le rappeur tunisien Weld El 15, condamné par contumace à 21 mois de prison ferme et en cavale depuis août, se rendra à la justice et sera rejugé le 5 décembre, a annoncé vendredi son avocat. "J'ai fait opposition au jugement contre Weld El 15. Le nouveau procès aura lieu au tribunal cantonal de Hammamet le 5 décembre", a dit à l'AFP Me Ghazi Mrabet, assurant que son client sera présent. Le rappeur, de son vrai nom Alaa Yacoubi, avait été condamné par contumace avec un autre chanteur, Klay BBJ, à 21 mois de prison, en raison de chansons jugées insultantes par des policiers lors d'un concert dans la station balnéaire de Hammamet, au sud de Tunis. Klay BBJ avait fait opposition au jugement et condamné à six mois de prison ferme lors d'un second procès. Il a finalement été relaxé le 26 septembre en appel.

Tunisie

AFP

Tunis et Londres s'attendent

Tunis et Londres s'attendent

AFP

Macron veut doubler les investissements français en Tunisie

Macron veut doubler les investissements français en Tunisie

AFP

Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie et son économie

Macron en Tunisie pour soutenir la fragile démocratie et son économie

rappeur

AFP

Le rappeur Weld El 15 interpellé pour violences conjugales

Le rappeur Weld El 15 interpellé pour violences conjugales

AFP

CAN: le président Ali Bongo et le rappeur Booba donnent le coup d'envoi

CAN: le président Ali Bongo et le rappeur Booba donnent le coup d'envoi

AFP

AfSud: le rappeur Mos Def a enfreint les lois sur l'immigration

AfSud: le rappeur Mos Def a enfreint les lois sur l'immigration

justice

AFP

L'union de Zanzibar avec la Tanzanie contestée en justice

L'union de Zanzibar avec la Tanzanie contestée en justice

AFP

Kenya: le président de la Cour suprême dénonce le non-respect de décisions de justice

Kenya: le président de la Cour suprême dénonce le non-respect de décisions de justice

AFP

Algérie: la justice déclare illégale la grève des médecins "résidents"

Algérie: la justice déclare illégale la grève des médecins "résidents"