mis à jour le

Kenya: la CPI reporte le procès du vice-président Ruto au 13 janvier

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé vendredi que le procès pour crimes contre l'humanité du vice-président kényan William Ruto, commencé le 10 septembre, était interrompu jusqu'au 13 janvier à cause de problèmes concernant des témoins.

Dans un communiqué, la Cour, basée à La Haye, explique que le procès, qui vise M. Ruto ainsi qu'un ancien patron d'une radio kényane Joshua Arap Sang, rencontrait "des déboires", notamment concernant les témoins.

Le procès du président kényan Uhuru Kenyatta, poursuivi pour les mêmes motifs par la CPI, doit commencer le 5 février.

MM. Kenyatta et Ruto sont accusés d'avoir fomenté des violences après l'élection présidentielle contestée de 2007, date à laquelle ils se trouvaient dans des camps opposés. Ils ont depuis fait alliance pour diriger le pays et contestent les faits.

Ces troubles, les plus violents depuis l'indépendance du Kenya, avaient fait plus de 1.100 morts et des centaines de milliers de déplacés.

"Les témoins que la défense est prête à interroger ne sont pas disponibles, et concernant les témoins contactés par l'accusation et qui sont prêts à témoigner, la défense n'est pas prête pour leur contre-interrogatoire", a expliqué vendredi la CPI.

Les dossiers de MM. Ruto et Kenyatta ont connu de nombreux problèmes et reports, dont la rétractation de plusieurs témoins et une campagne lancée par le Kenya pour que les procès soient suspendus.

Les critiques, relayées par l'Union africaine, portent sur le fait que la CPI n'a ouvert des enquêtes que contre des dirigeants africains. Un autre argument avancé est que le procès des deux plus hauts dirigeants kényans pourrait compromettre la sécurité en Afrique de l'Est et empêcher le Kenya de poursuivre sa traque des militants liés à Al-Qaïda en Somalie.

Le Kenya a subi, en représailles de son action en Somalie, une attaque en septembre dans le centre commercial Westgate de Nairobi, au cours de laquelle au moins 67 personnes ont trouvé la mort.

Les auditions des procès de MM. Ruto et Kenyatta devront se tenir à tour de rôle, "à cause des personnes et des moyens logistiques communs aux deux affaires", a ajouté la CPI.

AFP

Ses derniers articles: Canal+ lance une chaîne de sport en Afrique  Maroc: le Polisario fustige des "peines iniques" contre 23 Sahraouis  Le président tanzanien prie les réfugiés burundais de rentrer chez eux 

CPI

AFP

Refus d'arrêter el-Béchir: Pretoria a manqué

Refus d'arrêter el-Béchir: Pretoria a manqué

AFP

Violences au Kasaï: la procureure de la CPI appelle au calme

Violences au Kasaï: la procureure de la CPI appelle au calme

AFP

Le retrait de l'Afrique du Sud de la CPI "inconstitutionnel"

Le retrait de l'Afrique du Sud de la CPI "inconstitutionnel"

procès

AFP

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

AFP

Attentat du Bardo en Tunisie: prochaine audience du procès le 31 octobre

Attentat du Bardo en Tunisie: prochaine audience du procès le 31 octobre

vice-président

AFP

Nigeria: le vice-président de retour après une visite

Nigeria: le vice-président de retour après une visite

AFP

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

AFP

L'Afrique du Sud ne doit pas devenir un "Etat-mafia", dit son vice-président

L'Afrique du Sud ne doit pas devenir un "Etat-mafia", dit son vice-président