mis à jour le

La France pousse ses ressortissants

Face à l'insécurité qui règne dans l'extrême-nord du Cameroun, où sévissent des groupes armés terroristes, Paris pousse ses rares ressortissants demeurant encore dans cette région à la quitter, même si les autorités camerounaises assurent avoir pris des mesures "pour protéger les Français". "L'ambassade de France à Yaoundé demande lesquels d'entre vous ont pris la décision de rester ou de partir de l'Extrême-Nord", indique le message électronique envoyé par le consulat de France à Garoua (nord) aux ressortissants français établis dans la région.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

France

AFP

Niamey:

Niamey:

AFP

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

Au Niger et au Tchad, la France veut repérer les réfugiés déterminés

AFP

La France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR

La France va accueillir les premiers réfugiés évacués de Libye par le HCR

ressortissants

AFP

Les Etats-Unis pressent leurs ressortissants de quitter le Burundi après les violences

Les Etats-Unis pressent leurs ressortissants de quitter le Burundi après les violences

AFP

Burkina: les Etats-Unis demandent

Burkina: les Etats-Unis demandent

AFP

L'Afrique du sud va rapatrier samedi les corps de ses ressortissants tués

L'Afrique du sud va rapatrier samedi les corps de ses ressortissants tués

Cameroun

AFP

Au Cameroun anglophone, des francophones inquiets de la crise sécessionniste

Au Cameroun anglophone, des francophones inquiets de la crise sécessionniste

AFP

Au Cameroun anglophone, une insurrection en train de "prendre corps"

Au Cameroun anglophone, une insurrection en train de "prendre corps"

AFP

A Bamenda l'anglophone, on veut quitter la maison Cameroun "sans dire au revoir"

A Bamenda l'anglophone, on veut quitter la maison Cameroun "sans dire au revoir"