mis à jour le

Revue de presse. Après la qualification au Mondial 2014, les prochains défis de Vahid Halilhodzic

Lu sur L'Expression

Sachant que le capital expérience joue un rôle très important à ce niveau de la compétition de très haut niveau, il était évident que le coach Vahid Halilhodzic devait garder des anciens joueurs avant d'attaquer le Mondial.

Le contrat du sélectionneur de l'Equipe nationale, Vahid Halilhodzic, vient de prendre fin avec sa qualification, la première de sa carrière en qualité d'entraîneur et la 4e pour l'Algérie, et il aura donc ainsi sept mois pour préparer son groupe en vue de la phase finale de ce Mondial 2014 au Brésil. Il faut reconnaître qu'en juillet 2011, lorsqu'il avait pris la barre technique des Verts, son principal objectif était de qualifier les Verts à son second Mondial consécutif après celui en Afrique du Sud en 2010 sous la houlette du coach algérien, Rabah Saâdane.

En objectif intermédiaire, le coach Vahid avait également pour mission de mener les Verts aux demi-finales de la CAN en janvier dernier. Mission très difficile compte tenu du fait que gérer des résultats est beaucoup plus difficile que d'en réaliser. Saâdane avait mené les Verts aux demi-finales de la CAN précédente et a bel et bien qualifié les Verts un certain 18 novembre 2009 au Mondial sud- africain. Par la suite, Abdelhak Benchikha qui avait alors succédé à Saâdane n'avait point de chance en quittant les Verts, suite à une humiliante défaite face au Maroc à Marrakech. Et c'est alors que le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a négocié avec le Bosnien Vahid Halilhodzic pour la mission première délicate de qualifier les Verts à ce Mondial brésilien. Débutant avec le même groupe qu'avait mis en place Saâdane, Vahid Halilhodzic décide alors d'effectuer des changements dans le groupe pour «une nouvelle» sélection. Belhadj et Antar Yahia décident de mettre fin à leur carrière internationale au moment où Karim Matmour demande à rester au service de con équipe en Allemagne. Et c'est ainsi que le coach Vahid Halilhodzic a eu comme première mission de réorganiser l'équipe algérienne avec de nouvelles têtes. Aidé par le président de la FAf qui a tout fait depuis l'ère Saâdane pour que certains jeunes algériens ayant joué sous les couleurs de la France rejoignent les Verts, grâce à la loi dite des Bahamas. Et les derniers à l'avoir fait sont Belfodil et Taïder. Seulement, l'Equipe nationale algérienne a non seulement déçu, lors de la dernière CAN où elle se fait éliminer au premier tour, mais cela fut considéré comme une véritable «humiliation» pour un mondialiste. Halilhodzic était sous grosse pression et on avait même évoqué son limogeage. Et voilà que le président Raouraoua décide de ne point perturber le travail déjà effectué par le coach Vahid en lui prêtant son soutien total pour arriver à son objectif principal à savoir la qualification au Mondial 2014. Ainsi, le coach Vahid convoque à chaque nouveau stage des Verts, de nouvelles têtes.

Le retour de certains cadres conjugué à l'arrivée de nouveaux talents, ont permis au groupe de vite mûrir et les résultats sont là pour le prouver. Sans oublier le facteur chance qui a tourné en faveur des Verts avec l'effondrement de l'adversaire malien, mis en difficulté par le départ brutal de son sélectionneur français. Et c'est ainsi que le sélectionneur des Verts revoie sa méthode et se lance dans la prospection tous azimuts arguant qu'il est en train de former un «nouveau groupe». Ainsi, on notera l'arrivée de Yacine Brahimi très attendue avec celle de Sofiane Feghouli, Saphir Taïder et Nabil Ghilas. Et puis, sachant que le capital expérience joue un rôle très important à ce niveau de la compétition de très haut niveau, il était évident qu'il devait garder des anciens joueurs. Ainsi, six joueurs sont près de disputer leur second Mondial: M'Bolhi, le gardien de but, Mesbah, Bougherra et Medjani, en défense, Yebda et Lacen, au milieu et Djebbour en attaque. Il ne faut pas non plus oublier les autres joueurs absents pour ce dernier match contre le Burkina Faso, à savoir Boudebouz, Halliche et Guedioura, suspendu. Avec une mention spéciale pour Djebbour, Bougherra et Yebda qui ont participé à la campagne de qualification du Mondial 2010. C'est donc un véritable équilibre qu'a utilisé le coach Vahid pour former son groupe pour la campagne du Mondial 2014. Sur le plan des statistiques, les résultats parlent d'eux-mêmes pour les éliminatoires de ce Mondial brésilien: les Verts ont disputé 8 matchs en gagnant 6 tout en perdant uniquement deux rencontres. A domicile, les Verts ont gagné 4 matchs et n'ont connu ni défaite ni match nul.

Les Verts sont donc imbattables au stade Tchaker de Blida. En déplacement, les joueurs du coach Vahid ont gagné deux matchs et ont perdu également deux. Slimani est le buteur des Verts avec 5 buts suivi de Feghouli et Soudani 3 buts chacun et ce, sur un total de 16 buts inscrits dont le dernier, celui d'avant-hier signé Bougherra qui a propulsé les Verts au Mondial brésilien. Reste maintenant un autre travail au coach Vahid Halilhodzic : suivre la quarantaine de joueurs qu'il a sur son calepin et pourquoi pas de nouveaux d'ici à la fin de saison. Mais le plus important pour ce coach qui adore les grands défis il devra donc en relever un autre: tenter de qualifier les Verts au deuxième tour du Mondial à Rio... Le Président Bouteflika félicite l'EN et le peuple algérien Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a envoyé avant-hier soir un message de félicitations à l'ensemble de l'Equipe nationale de football et au staff dirigeant après la qualification au Mondial 2014 au Brésil, dont voici la traduction. «Le public sportif et tout le peuple algérien sont enfin comblés de joie et de bonheur après la victoire, toute méritée, de notre sélection nationale de football», écrit le président de la République. «Une fois de plus, les Algériennes et les Algériens à l'intérieur et à l'extérieur du pays sont en fête, une fête nationale où les supporters laisseront éclater toutes leurs émotions festives, ravis en extase après cette éclatante victoire, méritée, de notre Equipe nationale face à nos frères burkinabés dans une compétition où les deux sélections ont fait preuve de fair-play pour la qualification au Mondial 2014 au Brésil», ajoute le président Bouteflika. «Tout en réitérant mes félicitations à notre Equipe nationale, joueurs, entraîneurs et dirigeants, je félicite tout le peuple algérien pour cet exploit sportif», conclut le message.

The post Revue de presse. Après la qualification au Mondial 2014, les prochains défis de Vahid Halilhodzic appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

qualification

AFP

CAN-2017: le Mali fait un grand pas vers la qualification

CAN-2017: le Mali fait un grand pas vers la qualification

La rédaction

Qualification au Mondial 2014 : 500 000 euros de prime pour chaque joueur de L’Equipe Nationale

Qualification au Mondial 2014 : 500 000 euros de prime pour chaque joueur de L’Equipe Nationale

Actualités

Ouaga la rumeur : La vraie-fausse nouvelle  de la qualification des Etalons

Ouaga la rumeur : La vraie-fausse nouvelle de la qualification des Etalons

défis

AFP

Tunisie: vaste remaniement ministériel face aux défis économiques et sécuritaires

Tunisie: vaste remaniement ministériel face aux défis économiques et sécuritaires

AFP

Entre islamistes et évangélistes, l'Eglise africaine face

Entre islamistes et évangélistes, l'Eglise africaine face

AFP

CAN: Ibenge, les défis d'un Ch'ti Léopard

CAN: Ibenge, les défis d'un Ch'ti Léopard