mis à jour le

L’affaire du “baiser de Nador” : Internautes et hacktivistes continuent de se mobiliser

Le groupe d'hacktivistes Anonymous mobilise les Internautes pour demander la libération des trois jeunes marocains de la ville de Nador, mis en examen pour avoir posté une photo montrant de deux d'entre eux en train de s'embrasser.

Une mobilisation virtuelle peut-elle faire changer le cours d'un procès ? C'est en tout cas ce en quoi croit le groupe d'activistes, férus des actions coup de poing sur net, les Anonymous. A la veille du procès des trois adolescents marocains qui avaient posté sur leur compte Facebook une photo montrant de deux d'entre eux en train de s'embrasser, les Anonymous sont sur le pied de guerre. A l'aide du compte Twitter @NadorKiss et du hashtag (mot clef) #NadorKiss, créés pour l'occasion, les activistes bombardent depuis mercredi soir, 19 H, le compte officiel du gouvernement marocain, @ChefGov_ma. En l'espace de quelques heures, les Anonymous ont envoyé plus de 800 tweets, dont une bonne partie interpelle directement le pouvoir marocain. Les hackers revendiquent également d'avoir mis en échec le système de sécurité de plusieurs sites web gouvernementaux marocains.

"Le jeune couple marocain a un allié inattendu, Anonymous", peut-on lire plus haut. A plusieurs reprises au cours de la soirée et jusqu'à aujourd'hui, les hacktivistes ont interpellé le gouvernement marocain, exigeant la relaxation des trois jeunes marocains, inculpés pour atteinte à décence publique :

 

Sur la toile, les internautes s'inquiètent des dérives conservatrices au Maroc. Après le baiser, qu'est-ce qui sera à nouveau interdit de faire sur la  voie publique au Maroc ? "Sourire, jeter un regard, parler, respirer fort, péter, roter etc.", s'indigne celui qui se fait appeler @ladyzoh4r :

Ils ont été nombreux sur la toile à crier à l'injustice en rapprochant le cas de ces trois jeunes Marocains de celui de David Galvan, le pédophile espagnol gracié par erreur par le Roi du Maroc cet été. Comment peut-on rendre sa liberté d'un côté à un pervers sexuel et poursuivre un jeune couple amoureux dont le seul tort est de s'aimer sans se cacher ?, interrogent les internautes.

  Les trois lycéens de Nador passeront devant le juge marocain vendredi pour atteinte à la décence publique. Mouhsin, 15 ans, et Raja, 14, photographiés par Oussama, 16 ans ont été arrêté tous trois le 3 octobre dernier et retenus dans le centre pour mineurs durant 6 jours. Relâchés, le groupe de trois devra comparaître vendredi et la sentence sera rendue la semaine prochaine, a indiqué leur avocat à Al Jazeera. "Leur sentence servira au mieux d'exemple à mon avis", a déclaré le directeur des Affaires criminelles au Ministre de la Justice du Maroc, Mohamed Abdennabaoui sur Al Jazeera. De son côté le Ministre de la Justice marocain a refusé de s'exprimer sur la chaîne qatarie, se disant "très occupé pour le moment". L'affaire du baiser de Nador fait des vagues sur la toile, s'invitera-t-elle à la table de discussion entre Barack Obama et Mohamed VI, invité ce jeudi à la Maison Blanche ?

The post L’affaire du “baiser de Nador” : Internautes et hacktivistes continuent de se mobiliser appeared first on Algérie Focus.

internautes

AFP

En Algérie, colère et débrouille chez les internautes privés de connexion

En Algérie, colère et débrouille chez les internautes privés de connexion

La rédaction

Algérie: les internautes sauvent la vie d'une fillette de 5 ans

Algérie: les internautes sauvent la vie d'une fillette de 5 ans

Amina Boumazza

Les internautes marocains condamnent l’attaque du Consulat algérien

Les internautes marocains condamnent l’attaque du Consulat algérien