mis à jour le

Maroc : Vers une autorité de régulation de l’énergie ?

Le Maroc prévoit la création, en 2014, d’une autorité nationale de régulation indépendante de l’énergie pour veiller au respect des règles en vigueur, a annoncé, mercredi à Casablanca, le ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, Abdelkader Amara.

Cette autorité doit aussi maintenir la viabilité concurrentielle des opérateurs sur les marchés électrique et gazier et définir les tarifs et les conditions d’accès au réseau de transport et aux interconnexions, a-t-il indiqué lors de la cérémonie d’inauguration d’une centrale photovoltaïque au Technopark de Casablanca.

Ce projet de centrale photovoltaïque vise à contribuer au renforcement des compétences des institutions et entreprises marocaines en matière de planification, d?installation, d?exploitation et d?entretien, grâce au transfert de technologies et de savoir-faire dans le domaine du photovoltaïque (PV), en plus du désir de contribution à l’amélioration des conditions pour l’utilisation commerciale du photovoltaïque au Maroc, a-t-il ajouté.

Le ministère continuera à oeuvrer pour l’intégration des énergies renouvelables à tous les niveaux possibles de consommation, en milieu urbain ou dans les régions excentrées, dans l’habitat, l’industrie ou les services, connectés au réseau Basse Tension (BT) ou Moyenne Tension (MT).

L’importance du potentiel local des énergies renouvelables, l’évolution des technologies et la croissance du marché mondial, accompagnées d’une baisse continue des coûts, constituent des facteurs favorables à l’encouragement de l’utilisation des énergies renouvelables, a relevé le ministre, rappelant que depuis 1980, le développement considérable de la filière dans le monde a engendré une diminution de coûts avec une moyenne de baisse des prix des systèmes photovoltaïques de 7 pc par an.

La centrale photovoltaïque a été réalisée par SUNSET Energietechnik dans le cadre du programme ‘DeveloPPP” du ministère Allemand de la coopération économique et du développement, qui vise à promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables au Maroc.

Cet événement donne le coup d’envoi à l’exploitation de la centrale et valorise l’aboutissement d’un partenariat quadripartite de 18 mois avec ENR’Afrique, entreprise renommée en matière de formation en énergies renouvelables, la faculté de Sciences Ain Chock, qui offre une maitrise en énergies renouvelables, et la société SUNSET Solar ayant une expertise de plus de 30 années dans le domaine du PV.

Le projet PPP a pour objectif de renforcer les compétences des acteurs marocains par rapport aux systèmes photovoltaïques, à travers le transfert de technologies et du savoir-faire, et de contribuer à l’amélioration des conditions cadres pour l’utilisation commerciale du PV au Maroc.

L’installation se veut une plateforme pédagogique au profit des différents acteurs opérant dans le secteur et participera à combler les besoins énergétiques du Technopark Casablanca à hauteur de 70.000 KWH par an.

Le budget prévisionnel du projet s’élève à près de 420.000 euros comprenant l’installation des équipements, la formation, la logistique et le conseil dont 186.000 euros financés par la coopération allemande et par 235.000 euros par SUNSET SOLAR.

A l’issue de cette cérémonie, des certificats ont été remis à des multiplicateurs représentant différentes institutions (ONEE, IRESEN, Formation professionnelle, Universités) et qui sont appelés à reproduire et à diffuser les connaissances acquises dans le cadre de ce programme.

LNT/MAP

Maroc

AFP

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

AFP

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc

AFP

Le Maroc parie sur un rapprochement progressif avec l'Afrique du Sud

Le Maroc parie sur un rapprochement progressif avec l'Afrique du Sud

autorité

AFP

En Libye, le gouvernement d'union renforce son autorité

En Libye, le gouvernement d'union renforce son autorité

Larbi Amine - Lemag

Maroc : Une autorité pour l’égalité des sexes en création

Maroc : Une autorité pour l’égalité des sexes en création

Nabil

Burkina Faso : une Haute autorité pour contrôler l'importation des armes et leur utilisation

Burkina Faso : une Haute autorité pour contrôler l'importation des armes et leur utilisation