mis à jour le

Commission Internationale des Juristes : La réforme de la justice, choix démocratique du Maroc

Le choix démocratique du Maroc et la réforme du système de la justice ont été au centre d’entretiens, mardi, entre le président de la Chambre des conseillers, Mohamed Cheikh Biadillah, et Kalthoum Kennou, commissaire à la Commission internationale des juristes (CIJ) et Said Benarbia, conseiller juridique de la CIJ.

Lors de cette entrevue, M. Biadillah a affirmé que le Maroc a fait le choix irréversible d’édifier un Etat de droit et de démocratie respectant les droits de l’Homme tels qu’universellement reconnus, ajoutant que le Royaume s’engage, de ce fait, à protéger et promouvoir les droits de l’Homme et le droit international humanitaire tout en tenant compte du caractère universel et indivisible de ces droits, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

Ces engagements en faveur des droits de l’Homme ont été couronnés par l’adoption de la Constitution de juillet 2011 qui a “signé l’entrée de notre pays au club des nations démocratiques”, a noté le président de la deuxième Chambre, mettant l’accent sur l’importance du dialogue national sur la réforme du système judiciaire ayant pour but de concrétiser les dispositions de la Constitution qui a consacré l’indépendance de la justice.

De leur côté, Mme Kennou et M. Benarbia ont indiqué que leur visite au Maroc entre dans le cadre de leur mission consistant à élaborer des rapports sur le respect des normes internationales en matière d’indépendance de la justice qui constitue un fondement essentiel de tout régime démocratique.

Les deux responsables ont exprimé, dans ce sens, la volonté de la CIJ de renforcer la coopération et la coordination avec le Maroc en ce qui concerne l’élaboration des projets de loi relatifs à la réforme de la justice.

LNT/MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

commission

AFP

RDC: Koffi Olomide entendu par une commission de censure

RDC: Koffi Olomide entendu par une commission de censure

AFP

Côte d'Ivoire : le principal parti d'opposition refuse de sièger

Côte d'Ivoire : le principal parti d'opposition refuse de sièger

AFP

Côte d'Ivoire: le FPI refuse de participer

Côte d'Ivoire: le FPI refuse de participer

réforme

AFP

Zambie: le projet de réforme de la Constitution du président ne passe pas

Zambie: le projet de réforme de la Constitution du président ne passe pas

AFP

Togo: vote d'une réforme permettant au président de se représenter en 2020 et 2025

Togo: vote d'une réforme permettant au président de se représenter en 2020 et 2025

AFP

Sénégal: le Parlement adopte la réforme constitutionnelle

Sénégal: le Parlement adopte la réforme constitutionnelle

Maroc

AFP

Le Maroc se dote du gouvernement le plus resserré de son histoire

Le Maroc se dote du gouvernement le plus resserré de son histoire

AFP

Choyé par Madrid, le Maroc a freiné les départs de migrants

Choyé par Madrid, le Maroc a freiné les départs de migrants

AFP

Le Sahara et les migrations imposent le statu quo dans la relation entre le Maroc et l'UE

Le Sahara et les migrations imposent le statu quo dans la relation entre le Maroc et l'UE