mis à jour le

Baisse des retenues des barrages

Les retenues des principaux barrages du Royaume, tous usages confondus, ont atteint 10,07 milliards de m3 à la date du 20 novembre 2013, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 63,8 pc, contre 10,8 milliards de m3 (68,5 pc) à la même date de l’année précédente, selon le ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement.

En dépit de cette baisse dans les retenues, une progression des taux de remplissage a été toutefois constatée essentiellement aux barrages Oued El Makhazine qui est passé de 59,2 pc le 20 novembre 2012 à 67,8 pc le même jour de 2013, Moulay Hassan Ben Al Mahdi (de 65,9 pc à 77,4 pc) et Smir (de 64,4 pc à 74,6 pc).

Le barrage de Sidi Said Maachou a pu, quant à lui, conserver son niveau optimal avec un taux de remplissage de l’ordre de 100 pc, précise la même source.

Le Département relève, toutefois, des baisses des réserves d’eau dans certains barrages, dont celui de Nakhla (passé de 100 pc à 25,8 pc), Bouhouda (passé de 100 pc à 85,538 pc) et  Mohamed V (passé de 84 pc à 51,2 pc).

Le 24 octobre dernier, les retenues des principaux grands barrages du Royaume avaient atteint plus de 10,4 milliards de m3, enregistrant ainsi un taux de remplissage de 66,4 %, contre 53,8 % réalisé à la même date de 2012 (8,5 milliards m3).

LNT/MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

barrages

AFP

Barrages d'Inga: la RDC et l'Afrique du Sud veulent accélérer le projet d'extension

Barrages d'Inga: la RDC et l'Afrique du Sud veulent accélérer le projet d'extension

Oumar DIARRA

Sénégal: La presse fait le bilan des barrages des Lions

Sénégal: La presse fait le bilan des barrages des Lions

Steven LAVON

Mondial 2014: la Côte d’Ivoire lorgne déj

Mondial 2014: la Côte d’Ivoire lorgne déj