mis à jour le

Après match dramatique

La qualification de l'Algérie au mondial brésilien, mardi soir, n'a pas fait que des heureux. Malheureusement, des accidents survenus lors des moments de liesse, et les folies qui les ont accompagnées, ont endeuillé plusieurs familles. Dans la nuit de mardi à mercredi à Tolga, située à 38 km au sud-ouest de Biskra, un camion chargé de supporters a percuté un groupe de fans, dansant et criant à tue-tête au milieu de la chaussée. Bilan : 4 jeunes âgés de 13 à 26 ans ont été tués sur le coup, alors qu'un cinquième est décédé hier matin à l'hôpital, des suites d'une grave blessure au crâne. Plus de 20 blessés dans cet accident ont été admis aux urgences de l'hôpital de Tolga. Dans la même nuit, à Aïn Naga, 65 km de Biskra, un jeune de 26 ans, roulant à vive allure, a perdu la vie suite au renversement de son véhicule, agrémenté de l'emblème national. A Guelma, un supporter de 19 ans a été mortellement poignardé au thorax à la cité DNC, sur les hauteurs de la ville. Admis vers 22 h à l'hôpital Dr Okbi de Guelma, ils succombera à ses blessures vers 3 h du matin. Un litige sur une carte mémoire de téléphone serait à l'origine de ce drame. Aux urgences de l'hôpital, une soixantaine de supporters y ont été admis pour des blessures et plaies ouvertes suite à des agressions à l'arme blanche, chute de véhicule et autres accidents. Les urgences des hôpitaux débordées La fête de cette victoire n'est pas passée sans dégâts à Constantine où l'on déplore le décès d'un homme de 66 ans à la suite d'une crise cardiaque lors du match, et 20 blessés, des supporters sortis faire la fête. Selon le chargé de communication du CHU de Constantine, il y a eu 20 blessés dont 5 sont toujours hospitalisés ; deux originaires de Chelghoum Laïd (wilaya de Mila), et Aïn Fakroun (wilaya. d'Oum Bouaghi), et les trois autres de différentes cités de Constantine. L'un des blessés, qui a été percuté par une voiture de supporters, a subi une intervention chirurgicale avec succès, a indiqué le chargé de communication. Par ailleurs, les services de la Protection civile sont intervenus pour secourir 23 blessés dans 4 accidents après la fin du match, et 3 victimes d'agressions à Constantine. Dans la wilaya de Jijel, l'événement a failli tourner au drame avec les nombreux accidents de la circulation et les cas de chute et d'agressions qui ont caractérisé une nuit de délire. L'on dénombre une cinquantaine de blessés, des adolescents et des jeunes pour la plupart, et également des mineurs. Dans la ville d'El Milia, 17 personnes âgées entre 16 et 23 ans, ont failli être écrasés par une camionnette en surcharge de poids dans laquelle ils étaient embarqués, et qui a perdu son équilibre. Souffrant de blessures plus ou moins graves, trois de ces jeunes ont été admis à l'hôpital. Le service des urgences médicochirurgicales, qui a vécu une nuit cauchemardesque, a reçu plusieurs cas d'agression par armes blanches. Un renfort de police a été déployé à l'hôpital pour éviter tout débordement. L'hôpital Mohamed-Seddik Ben Yahia de Jijel a reçu, à son tour, une vingtaine de blessés, victimes de chutes. Aucun décès n'a fort heureusement été signalé. A Skikda, sept jeunes emportés par la fougue juvénile et aussi par une insatiable soif de faire la fête ont été blessés dans quatre accidents de la circulation. A Menzel El Abtal (le bien nommé) un mini camion plein à craquer de jeunes festifs s'est renversé occasionnant des blessures à quatre d'entre eux. A Kerkera, près de Collo un piéton s'est vu renverser par un camion. Il est à déplorer que dans de nombreux cas survenus cette nuit dans les wilayas de l'Est, des chauffards et autres fêtards étaient sous l'emprise de psychotropes et de boissons alcoolisées.  

match

AFP

Tunisie: un club porte plainte pour corruption après un match houleux

Tunisie: un club porte plainte pour corruption après un match houleux

AFP

Mogadiscio se prépare

Mogadiscio se prépare

AFP

Côte d'Ivoire: un joueur pro décède lors d'un match d'entraînement

Côte d'Ivoire: un joueur pro décède lors d'un match d'entraînement

pays

AFP

L'Unicef dénonce les risques "alarmants" pour les bébés nés dans les pays pauvres

L'Unicef dénonce les risques "alarmants" pour les bébés nés dans les pays pauvres

AFP

Somalie: un condamné

Somalie: un condamné

AFP

Au Nigeria, "I Read", la première bibliothèque mobile du pays

Au Nigeria, "I Read", la première bibliothèque mobile du pays

morts

AFP

Double attentat

Double attentat

AFP

Somalie: au moins 18 morts dans un double attentat

Somalie: au moins 18 morts dans un double attentat

AFP

Afrique du Sud: la pire épidémie de listériose au monde fait 172 morts

Afrique du Sud: la pire épidémie de listériose au monde fait 172 morts