mis à jour le

Nigeria: la technologie GPS aide

Les yeux rivés sur son écran, Mahmud Zubairu observe attentivement les déplacements de chacune de ses équipes médicales dans les rues de Kano, la plus grande ville du nord du Nigeria, un des principaux foyers de polio dans le monde.

Grâce à un système électronique de pointe mis en place avec le soutien de la fondation Bill & Melinda Gates, il peut surveiller en temps réel le travail des équipes qui font du porte-à-porte pour immuniser tous les enfants de moins de cinq ans contre la maladie qui peut créer de graves paralysies.

Face à une population souvent réticente aux campagnes de vaccination, certains soignants avaient tendance à grossir leurs chiffres afin de justifier leur salaire --ce qui n'est plus possible aujourd'hui avec les traceurs GPS, selon un médecin de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Kano, deuxième ville de ce pays de 170 millions d'habitants.

"Il est facile de contrôler les vaccinations effectuées par chaque équipe car les traceurs GPS installés dans les téléphones qu'elles portent sur elles émettent des repères qui s'inscrivent sur notre site internet, par satellite", explique le Dr Zubairu, coordinateur de cette nouvelle campagne à Kano. 

"Cela nous permet de savoir avec précision le nombre de maisons couvertes chaque jour pendant la campagne de vaccination"

Le Dr Zubairu est installé dans les locaux de la Fondation Bill & Melinda Gates, l'oeuvre philanthropique du magnat de l'informatique, qui s'est engagée à éradiquer le virus à l'échelle du globe.

Lancée par l'OMS, l'idée des traceurs par téléphone est financée en partie par la fondation Gates, dans le cadre d'un programme qui s'étend sur quatre ans.

Vu le coût important de ces appareils, la fondation Gates s'est concentrée sur 40 régions à haut risque, dans huit Etats du nord du Nigeria.

L'Etat musulman de Kano a été choisi parce que le virus y est répandu, mais aussi parce que la méfiance de certains parents qui continuent à rejeter le vaccin rend peu efficaces les opérations de porte-à-porte.

"Le traçage est fait dans le but d'augmenter le taux de vaccination et d'assurer une meilleure supervision" explique M. Zubairu.

Des petits points jaunes apparaissent sur la carte satellite des quartiers de Kano concernés à chaque fois qu'une équipe passe plus de deux minutes à un endroit. Des lignes vertes quadrillent les différents quartiers, chaque carré représentant une maison.

Dans une des sections, l'écran montre que seulement la moitié des maisons ont été visitées.

La campagne d'immunisation a dû être interrompue à Kano en 2003, pendant 13 mois, après des déclarations publiques de dignitaires musulmans et de médecins, qui affirmaient que le vaccin pouvait rendre les filles stériles. Ils suggéraient un complot occidental destiné à réduire la population musulmane.

Des rumeurs semblables se sont répandues en Afghanistan et au Pakistan.

En conséquence, Kano est devenu un des principaux foyers de transmission de ce virus très contagieux, qui peut provoquer une paralysie irréversible. 

Et le Nigeria est un des trois pays du monde, avec le Pakistan et l'Afghanistan, où la polio est endémique. Elle progresse aussi en Somalie et en Syrie, en raison de l'effondrement de l'infrastructure et de l'ordre public.

Aucun remède à la maladie n'est disponible, mais des vaccins de prévention efficaces existent.

Des analyses réalisées par des laboratoires au Nigeria et à l'étranger ont confirmé l'innocuité du vaccin, mais n'ont pas convaincu l'opinion publique nigériane. 

Plusieurs personnalités nigérianes ont apporté leur soutien à la fondation Gates, ce qui devrait contribuer à rassurer l'opinion publique. Parmi elles, l'entrepreneur Aliko Dangote, l'homme le plus riche d'Afrique selon le magazine Forbes, originaire de Kano.

Pour le président nigérian Goodluck Jonathan, qui s'est exprimé la semaine dernière lors d'une visite de Bill Gates, il n'y a "aucune raison" pour que la polio ne soit pas éradiquée en 2014.

Mais la campagne continue à se heurter à des résistances sur le terrain. En février, dix personnes au moins ont été abattues à Kano lors d'attaques menées contre deux cliniques qui organisaient des vaccinations contre la polio.

Des attaques similaires ont eu lieu au Pakistan.

Selon les données publiées cette semaine par l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite (IMEP), 51 des 334 cas de polio décelés dans le monde en 2013 se trouvent au Nigeria.

Une amélioration par rapport à 2012, où le Nigeria abritait 122 des 223 cas de polio dans le monde, selon l'IMEP.

Selon M. Zubairu, ce résultat est à mettre au compte des traceurs GPS. "On est en bonne voie vers l'éradication de la polio au Nigeria", assure-t-il.

AFP

Ses derniers articles: RD Congo et Centrafrique au menu d'un sommet des Grands Lacs  Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"  Nigeria: libération d'un prêtre italien enlevé dans le sud 

technologie

Technologie

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

INFOGRAPHIE. L'Afrique est toujours plus gaga de smartphones

Innovations

Les 5 inventions qui vont nous changer la vie

Les 5 inventions qui vont nous changer la vie

tech

Pourquoi Internet coûte si cher en Algérie

Pourquoi Internet coûte si cher en Algérie

aide

AFP

Famine: les Etats-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions de dollars

Famine: les Etats-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions de dollars

AFP

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

Immigration clandestine: l'UE verse une aide de 10 millions d'euros au Niger

AFP

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi