mis à jour le

Zimbabwe : Le ministre de la Justice défend la loi sur les insultes présidentielles

HARARE (Xinhua) - Le ministre zimbabwéen de la Justice Emmerson Mnangagwa a contesté une décision de la Cour supérieure. Selon lui, si elle n'est pas contestée, elle va conduire à la suppression de la loi controversée du pays qui criminalise le fait d'avoir insulté le président, ont rapporté mercredi les médias d'Etat.

Zimbabwe

AFP

Elections au Zimbabwe dans "quatre

Elections au Zimbabwe dans "quatre

AFP

Le président du Zimbabwe appelle les émigrés

Le président du Zimbabwe appelle les émigrés

AFP

Emmerson Mnangagwa, le "Crocodile" enfin

Emmerson Mnangagwa, le "Crocodile" enfin

ministre

AFP

Madagascar: la ministre de la Justice nie avoir accepté un pot-de-vin d'un évadé français

Madagascar: la ministre de la Justice nie avoir accepté un pot-de-vin d'un évadé français

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture du procès d'un ancien ministre de la Défense de Gbagbo

Côte d'Ivoire: ouverture du procès d'un ancien ministre de la Défense de Gbagbo

AFP

Guinée-Bissau: démission du Premier ministre

Guinée-Bissau: démission du Premier ministre

justice

AFP

Gabon: l'opposant Jean Ping dépose une requête en justice

Gabon: l'opposant Jean Ping dépose une requête en justice

AFP

Afrique du Sud: la justice évoque une procédure de destitution du président Zuma

Afrique du Sud: la justice évoque une procédure de destitution du président Zuma

AFP

Maroc: 11 mineurs devant la justice pour "manifestation non autorisée" (avocat)

Maroc: 11 mineurs devant la justice pour "manifestation non autorisée" (avocat)