mis à jour le

Zimbabwe : Le ministre de la Justice défend la loi sur les insultes présidentielles

HARARE (Xinhua) - Le ministre zimbabwéen de la Justice Emmerson Mnangagwa a contesté une décision de la Cour supérieure. Selon lui, si elle n'est pas contestée, elle va conduire à la suppression de la loi controversée du pays qui criminalise le fait d'avoir insulté le président, ont rapporté mercredi les médias d'Etat.

Afriquinfos

Ses derniers articles: Madagascar/Présidentielle : Alliance du parti vert de Rabeharisoa avec Robinson  Madagascar : Le candidat Hery Rajaonarimampianina chez Rajoelina  Afrique du Sud: 2e corps découvert après l'effondrement d'un centre commercia 

Zimbabwe

AFP

Plongé dans le noir, le Zimbabwe contraint de vivre la nuit

Plongé dans le noir, le Zimbabwe contraint de vivre la nuit

AFP

Etranglé financièrement, le Zimbabwe interdit les transactions en devises étrangères

Etranglé financièrement, le Zimbabwe interdit les transactions en devises étrangères

AFP

Le Zimbabwe veut pouvoir vendre ses défenses d'éléphants et cornes de rhinocéros

Le Zimbabwe veut pouvoir vendre ses défenses d'éléphants et cornes de rhinocéros

ministre

AFP

Afrique du Sud: un ministre proche de Ramaphosa

Afrique du Sud: un ministre proche de Ramaphosa

AFP

Bissau: le président Vaz reconduit son Premier ministre après un bras de fer avec la majorité

Bissau: le président Vaz reconduit son Premier ministre après un bras de fer avec la majorité

AFP

Bissau: le président Vaz ne veut pas de son ex-Premier ministre comme chef du gouvernement

Bissau: le président Vaz ne veut pas de son ex-Premier ministre comme chef du gouvernement

justice

AFP

Cameroun: la défense de l'opposant Kamto fait appel du renvoi devant la justice militaire

Cameroun: la défense de l'opposant Kamto fait appel du renvoi devant la justice militaire

AFP

Mauritanie: l'opposition dénonce un "état de siège", le pouvoir appelle

Mauritanie: l'opposition dénonce un "état de siège", le pouvoir appelle

AFP

Kenya: la justice bloque un projet controversé de centrale

Kenya: la justice bloque un projet controversé de centrale