mis à jour le

L’Algérie classée dans la catégorie

L'ONG Humanium classe l'Algérie dans la catégorie «problèmes sensibles» de la cartographie relative aux «droits des enfants dans le monde en 2014», indique un rapport rendu public hier. Selon Laurine Jobin, la coordinatrice pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, «la situation des droits de l'enfant reste préoccupante». «Aucun des pays de cette région n'est au vert. Sur la carte réalisée par Humanium, l'orange domine, témoignant que la majorité d'entre eux rencontrent de nombreux problèmes dans l'application et le respect des droits de l'enfant. Le principe de l'intérêt supérieur de l'enfant doit être intégré au plus vite dans les politiques gouvernementales», souligne Laurine Jobin. Parmi les pays les mieux placés on remarque l'Espagne, l'Allemagne, les pays scandinaves, l'Australie, le Chili, le Canada et le Japon, avec la mention «situation bonne». Plusieurs pays -la majorité de la carte - sont teintés de la couleur orange représentant la case «problème sensibles», comme les Etats-Unis, la Chine, le Brésil et l'Argentine. Les pays en bas de l'échelle sont ceux d'Afrique orientale, équatoriale et australe, Madagascar, le Pakistan et l'Afghanistan. L'ONG estime que «la situation est très grave». Cependant, l'association Humanium n'explique pas sa démarche et sa méthodologie et ne présente pas les critères d'évaluation de ce rapport.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien