mis à jour le

Afrique du Sud: 1 mort et 20 blessés dans l'effondrement d'un centre commercial

Une personne a été tuée et vingt sérieusement blessées mardi près de Durban, en Afrique du Sud, dans l'effondrement du toit d'un centre commercial en construction, sous lequel une cinquantaine d'ouvriers seraient encore coincés, selon la police et les secours.

"Vingt-six personnes ont été secourues, une est décédée", a déclaré à l'AFP Mandy Govender, la porte-parole de la police de Tongaat, une localité de la grande banlieue de Durban (est).

"La plupart de ceux qui sont encore coincés à l'intérieur du bâtiment sont des ouvriers. C'était un centre commercial en construction", a-t-elle ajouté, sans pouvoir chiffrer précisément le nombre de personnes piégées.

La société d'urgences médicales privée ER24 a rapporté que "jusqu'à 50 personnes sont coincées au centre commercial de Tongaat", selon ses équipes sur place. Elle a fait état d'"un mort confirmé (...), 18 blessés sérieux et 2 dans un état critique". 

Concernant les blessés, "la plupart d'entre eux ont des fractures, des fractures multiples et des lésions d'écrasement... Certains sont dans un état grave, d'autres vont bien", a témoigné Neil Powell, le directeur des opérations de Crisis Medical.

"Il fait sombre maintenant et ça devient ingérable, alors qu'il y a toujours des gens coincés sous les débris", a-t-il ajouté.

Selon Chris Botha, le porte-parole de la société de secours privée Netcare 911, qui a également confirmé un premier décès, "29 personnes ont été conduites à l'hôpital, et environ 50 en plus sont coincées sous le bâtiment".

Selon l'agence de presse Sapa, des dalles de béton épaisses d'environ 18 pouces (45 centimètres) se sont effondrées sur une centaine de mètres de long.

Un responsables des pompiers d'eThekwini (la communauté urbaine de Durban) a relevé que des équipes de secours s'employaient également à consolider le bâtiment pour éviter de nouveaux effondrements.

"On travaille pour essayer de stabiliser la situation", a-t-il dit à l'AFP sous couvert d'anonymat car il n'a pas le droit de parler aux médias.

Des équipes spécialisées accompagnées de chiens renifleurs ont été dépêchés sur place, selon ER24.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: deux commissariats attaqués par des "jihadistes" (sources concordantes)  Fatigués et affamés, les Sud-Soudanais se réfugient au Soudan  RDC: l'épiscopat redoute un plan pour "empêcher" les élections 

Afrique

AFP

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique

AFP

Afrique du Sud: la police intervient contre les violences xénophobes

Afrique du Sud: la police intervient contre les violences xénophobes

AFP

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

Cameroun/crise anglophone: coupure internet sans précédent en Afrique

mort

AFP

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

AFP

RDC: la mort de Tshisekedi risque de retarder encore l'élection

RDC: la mort de Tshisekedi risque de retarder encore l'élection

AFP

Mauritanie: nouveau procès pour un condamné

Mauritanie: nouveau procès pour un condamné

blessés

AFP

MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans le conflit au Yémen

MSF dit avoir soigné 55.000 blessés dans le conflit au Yémen

AFP

RDC: 8 blessés dans des heurts entre une secte et la police

RDC: 8 blessés dans des heurts entre une secte et la police

AFP

CAN-2017: Renard dans l'attente pour Boufal et Amrabat, blessés

CAN-2017: Renard dans l'attente pour Boufal et Amrabat, blessés