mis à jour le

Somalie: 16 tués, dont des civils, dans l'attentat suicide de Beledweyne

Seize personnes ont été tuées mardi dans l'attaque suicide puis l'assaut par un commando d'islamistes shebab contre un poste de police de Beledweyne, ville de garnison du centre de la Somalie, selon un haut responsable militaire somalien.

"Il est confirmé que seize personnes ont été tuées, des soldats et des civils, d'autres ont été blessées, certaines grièvement", a déclaré à l'AFP ce responsable, Abdi Mohamed Ali, précisant que quatre assaillants avaient en outre péri, sans dire s'il s'agissait de la totalité ou non du commando.

Le chef du poste de police attaqué, Isaac Ali, a de son côté affirmé que l'ensemble du commando avait été éliminé, sans préciser le nombre d'assaillants.

La force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), dont un contingent djiboutien est stationné à Beledweyne, s'est contenté de "fermement condamner" l'attaque, sans évoquer la présence ou l'absence de victimes au sein de ses troupes.

Des membres de l'Amisom, ainsi que des militaires du corps expéditionnaire éthiopien qui intervient depuis novembre 2011 en Somalie, étaient casernés dans le poste de police attaqué.

Un véhicule suicide a d'abord été projeté contre le portail du poste de police, ouvrant la voie à un commando qui a engagé le combat contre les forces de sécurité présentes à l'intérieur.

Beledweyne est située à une trentaine de km de l'Ethiopie. Elle est un des principaux points d'entrée en Somalie des troupes éthiopiennes qui participent depuis novembre 2011 au combat contre les islamistes somaliens shebab, parallèlement à l'Amisom, forte de 17.000 hommes.

Elle avait déjà été le théâtre mi-octobre d'un attentat suicide, déjà revendiqué par les shebab, qui avait fait 15 morts, dans un restaurant fréquenté par des militaires somaliens, éthiopiens et djiboutiens.

La ville reprise aux islamistes par les forces éthiopiennes début janvier 2012 est située au carrefour de plusieurs voies stratégiques: une route reliant la frontière éthiopienne à Mogadiscio et un des axes commerciaux Nord-Sud.

 

AFP

Ses derniers articles: Mali: l'ONU dit son "impatience" aux signataires de l'accord de paix  OMS: le Canada réclame l'annulation de la nomination du président Mugabe  Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement 

suicide

AFP

Libye: quatre morts et 15 blessés dans un attentat suicide

Libye: quatre morts et 15 blessés dans un attentat suicide

AFP

Algérie: deux policiers tués dans un attentat suicide

Algérie: deux policiers tués dans un attentat suicide

AFP

Cameroun: huit civils tués dans un attentat suicide dans le nord

Cameroun: huit civils tués dans un attentat suicide dans le nord