mis à jour le

Libye : les milices de Misrata sommés de quitter la ville sous 72 heures

Des dirigeants locaux de la ville de Misrata, à l'est de la capitale libyenne Tripoli, ont demandé dimanche soir à tous les groupes armés originaires de la ville de quitter la capitale libyenne sous 72 heures. Une décision qui intervient au lendemain d'affrontements meurtriers entre les différentes milices de Misrata. Les responsables de la ville estiment que ces heurts résultent d'un plan préparé d'avance "pour porter atteinte à l'image de la ville et la montrer comme si elle était l'obstacle à la construction de l'Etat".

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Libye

AFP

Migrants: une ONG allemande reprend ses opérations au large de la Libye

Migrants: une ONG allemande reprend ses opérations au large de la Libye

AFP

Guinée: 132 migrants rapatriés de Libye par l’OIM

Guinée: 132 migrants rapatriés de Libye par l’OIM

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

milices

AFP

Centrafrique: négociations sans précédent en vue du désarmement des milices

Centrafrique: négociations sans précédent en vue du désarmement des milices

AFP

Ghana: les milices font pression dans un climat post-électoral tendu

Ghana: les milices font pression dans un climat post-électoral tendu

AFP

Soudan du Sud: de nouvelles milices ont vu le jour

Soudan du Sud: de nouvelles milices ont vu le jour

Misrata

AFP

Libye: quatre morts et 15 blessés dans un attentat suicide

Libye: quatre morts et 15 blessés dans un attentat suicide

AFP

Libye: lourd tribut de Misrata dans la guerre antijihadistes

Libye: lourd tribut de Misrata dans la guerre antijihadistes

AFP

Libye: raids aériens contre des positions islamistes

Libye: raids aériens contre des positions islamistes