mis à jour le

Guinée : un adolescent tué par balle par la police

Abdoul Aziz Baldé, un adolescent de 15 ans, a été tué par balles par un policier dans le quartier de Cosa, une banlieue de Conakry, au cours de violents affrontements entre forces de l'ordre et manifestants. "Le policier l'a visé avant de tirer sur lui à balle réelle", a affirmé ce proche. "Il a été conduit à l'hôpital" où "il a rendu l'âme". Le drame a eu lieu à la suite d'une tentative présumée d'enlèvement du journaliste Mandian Sidibé, directeur de la radio privée Planète FM, très critique vis-à-vis du pouvoir. Les affrontements entre forces de l'ordre et manifestants ont éclaté après que Planète FM eut annoncé que des hommes armés en civil étaient venus dans la station de radio avec l'intention apparente d'enlever son directeur.

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: plus de 200 migrants interpellés en mer

Guinée équatoriale: plus de 200 migrants interpellés en mer

AFP

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

AFP

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

adolescent

AFP

RDC: un adolescent tué dans une manifestation contre l'insécurité

RDC: un adolescent tué dans une manifestation contre l'insécurité

AFP

Liberia: l'ONU enquête sur deux Casques bleus accusés d'avoir frappé un adolescent

Liberia: l'ONU enquête sur deux Casques bleus accusés d'avoir frappé un adolescent

AFP

Méditerranée: un adolescent somalien meurt après avoir été secouru

Méditerranée: un adolescent somalien meurt après avoir été secouru

police

AFP

Zimbabwe: la police annonce un "retour

Zimbabwe: la police annonce un "retour

AFP

Egypte: un groupe jihadiste non connu revendique une embuscade contre la police

Egypte: un groupe jihadiste non connu revendique une embuscade contre la police

AFP

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué

Somalie: 27 tués dans l'attaque de samedi, le chef de la police débarqué