mis à jour le

Afrique du Sud: le procès de Julius Malema reporté après les élections

Le procès pour corruption de Julius Malema, le jeune tribun sud-africain chassé du parti au pouvoir par le président Jacob Zuma, a été reporté à octobre 2014, quelques minutes après avoir débuté lundi au tribunal de Polokwane (nord).

Le procès, qui devait durer jusqu'au 29 novembre, a été reporté pour des raisons techniques du 30 septembre au 31 octobre 2014, c'est-à-dire après les élections générales prévues en avril auxquelles Julius Malema entend présenter son nouveau parti. 

"Juju", qui dénonce un procès politique, va d'ici là rencontrer un juge la semaine prochaine pour tenter de faire retirer les charges retenues contre lui.

L'ancien président de la Ligue de jeunesse de l'ANC, qui a été exclu du parti dominant l'an dernier et a depuis fondé son propre mouvement, est accusé de fraude, corruption, blanchiment d'argent et racket. Actuellement en liberté sous caution, il est poursuivi avec quatre associés et risque quinze ans de prison. 

M. Malema, âgé de 32 ans, est notamment accusé d'avoir reçu des rétrocommissions à la suite d'un appel d'offres remporté frauduleusement par la société On-Point, dont sa holding familiale Ratanang est actionnaire, au Limpopo, une province alors dirigée par ses amis politiques.

Reconnaissables à leur bérets rouges, des centaines de partisans des Combattants de la liberté économique (Economic Freedom Fighters, EFF), le nouveau mouvement de Julius Malema, ont manifesté dans les rues voisines dans la matinée, après avoir organisé une veillée de soutien dans la nuit. Certains d'entre eux brandissaient des pancartes où l'on pouvait lire "Julius est innocent", selon des images diffusées à la télévision.

"Nous n'avons jamais eu de criminels dans ma famille", leur a-t-il lancé lors d'un meeting après l'audience: "Je vais coopérer avec la loi. (...) Je sais où est le tribunal, je ne m'enfuirai pas, parce que je n'ai rien à craindre."

"Je ne vous ai jamais volé, je ne volerai jamais les pauvres", a-t-il assuré, avant de réserver de cinglantes attaques - à la limite de la diffamation - aux autorités et dirigeants de son ancien parti.

"Ils pensaient qu'en m'arrêtant, ils me réduiraient au silence. Ils pensaient que je demanderai pardon, mais je ne le ferai jamais!", a-t-il dit. 

Egalement, inquiété par le fisc, le jeune homme a dû vendre cette année aux enchères sa propriété de Johannesburg, celle-ci sera à nouveau adjugée le 28 novembre, l'acheteur précédent n'ayant pu payer, sa ferme du Limpopo et des effets personnels suite à un important redressement. 

Il avait un train de vie luxueux contrastant avec celui des plus pauvres qu'il dit défendre.

Très critique de l'ANC, M. Malema a appelé à une révolution dans les mines et ne cesse de réclamer leur nationalisation comme celle des banques, ainsi qu'une réforme agraire sur la base d'une expropriation sans compensation des fermiers blancs. Les analystes lui donnent de 4 à 7% des voix aux élections générales sud-africaines de l'an prochain.

 

AFP

Ses derniers articles: Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi  Le géant chinois de la voiture électrique BYD va s'installer au Maroc  En Egypte, le rêve d'une nouvelle capitale en plein désert 

Afrique

AFP

Afrique du Sud: la nomination du procureur général, proche de Zuma, annulée

Afrique du Sud: la nomination du procureur général, proche de Zuma, annulée

AFP

Dépistage Sida: une personne sur deux en Afrique ne connaît pas son statut

Dépistage Sida: une personne sur deux en Afrique ne connaît pas son statut

AFP

Afrique du Sud: Ramaphosa en tête des nominations pour la présidence de l'ANC

Afrique du Sud: Ramaphosa en tête des nominations pour la présidence de l'ANC

procès

AFP

Mali: une association réclame la reprise du procès du chef de l'ex-junte

Mali: une association réclame la reprise du procès du chef de l'ex-junte

AFP

Maroc: le leader du mouvement de contestation hospitalisé pendant son procès

Maroc: le leader du mouvement de contestation hospitalisé pendant son procès

AFP

Maroc: brève reprise du procès du leader de la contestation dans le Nord

Maroc: brève reprise du procès du leader de la contestation dans le Nord

Julius

AFP

Afrique du Sud: Julius Malema n'est plus poursuivi par la justice

Afrique du Sud: Julius Malema n'est plus poursuivi par la justice

AFP

Afrique du Sud: le procès de Julius Malema repoussé d'une journée

Afrique du Sud: le procès de Julius Malema repoussé d'une journée

AFP

Afrique du Sud: la bataille de Julius Malema pour donner des terres aux pauvres

Afrique du Sud: la bataille de Julius Malema pour donner des terres aux pauvres