mis à jour le

La France va aider

La France va aider à former et équiper la police et la gendarmerie du Mali, pour leur permettre de faire face aux problèmes sécuritaires, notamment dans le Nord, a déclaré le ministre français de l'Intérieur Manuel Valls, dimanche à Bamako.  

"Nous ferons en sorte que notre coopération, au-delà de la déclaration d'intention, puisse de se traduire très vite dans les actes, en termes de soutien, d'équipement de la police et de la gendarmerie pour faire face aux problèms sécuritaires", a dit à la presse M. Valls, à la fin de son séjour au Mali.

Arrivé samedi dans la capitale malienne, il a rencontré à deux reprises le président malien Ibrahim Boubacar Kéïta.

Invité par la presse à donner des détails sur l'aide logistique que son pays apportera au Mali, M. Valls a affirmé :"Il y aura la fourniture d'équipements de protection pour les policiers et les gendarmes qui agissent (...), des véhicules pour la gendarmerie et peut-être aussi évidemment des armes pour la police".

Mais avant d'équiper les forces de l'ordre du Mali, il faut préalablement les former et aider les autorités maliennes, a ajouté le ministre français.

"Il y a urgence, ici au Mali, à reconstruire un Etat de droit, et notre coopération se poursuivra également dans le domaine du renseignement", a poursuivi M. Valls, qui a quitté dimanche après-midi le Mali pour la Mauritanie, dernière étape de son périple africain.

Avant le Mali, il s'était rendu au Sénégal et en Côte d'Ivoire.

 

France

AFP

Amadou Dia, du service de la France coloniale

Amadou Dia, du service de la France coloniale

AFP

Macron prône une "relation équitable" entre la France et l'Afrique

Macron prône une "relation équitable" entre la France et l'Afrique

AFP

Mali: la France annonce la mort d'un haut responsable jihadiste

Mali: la France annonce la mort d'un haut responsable jihadiste

MLI

AFP

Mali: de Shanghai

Mali: de Shanghai

AFP

Mali: la rébellion du MNLA évacue des bâtiments après des violences

Mali: la rébellion du MNLA évacue des bâtiments après des violences

AFP

Mali : des pro-MNLA contestent sa décision de quitter des édifices publics de Kidal

Mali : des pro-MNLA contestent sa décision de quitter des édifices publics de Kidal

police

AFP

Cameroun: la police lève le siège du domicile du principal opposant

Cameroun: la police lève le siège du domicile du principal opposant

AFP

Afrique du Sud: le juge anti-corruption veut une enquête de police sur Zuma

Afrique du Sud: le juge anti-corruption veut une enquête de police sur Zuma

AFP

Appels au calme aux funérailles d'un adolescent sud-africain tué lors d'une patrouille de police

Appels au calme aux funérailles d'un adolescent sud-africain tué lors d'une patrouille de police