mis à jour le

L’université de Tipasa ouvre les débats

Dans le cadre de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat, qui se déroule du 18 au 24 novembre, Tipasa a été choisie comme wilaya-pilote pour accueillir les participants à cette première édition des Green Days (Journées vertes). Le centre universitaire de Tipasa abritera cette rencontre nationale qui s'articulera autour d'expositions, conférences et ateliers, afin de lancer un débat qui impliquera et engagera l'ensemble des intervenants dans la création, l'entretien et la promotion de l'économie verte. Compte tenu de ses ressources naturelles, de ses potentialités humaines et matérielles, la wilaya de Tipasa constitue le territoire indiqué pour ouvrir le débat sur la stratégie en faveur de la promotion de l'entrepreneuriat vert. L'ouverture des travaux sera précédée par la tenue d'un atelier de monitoring et de suivi des jeunes entrepreneurs ayant bénéficié des financements dans le cadre des dispositifs de soutien, au niveau du centre de facilitation de Tipasa, organisme local qui s'est distingué par sa disponibilité et sa clairvoyance au profit des jeunes. Le centre de facilitation est dirigé par un jeune universitaire, Chérifi Mahdi, et une poignée de collaborateurs. «Pour un développement économique durable», tel est le thème de cette manifestation initiée par le département ministériel de Amara Benyounès, en partenariat avec l'organisme allemand GIZ (coopération allemande au développement). C'est un espace qui sera animé par des experts nationaux et étrangers afin d'inculquer les aspects environnementaux et du développement économique durable aux citoyens, aux opérateurs, aux jeunes d'une part, et d'autre part proposer des mesures adéquates pour préserver, protéger et restaurer les ressources naturelles et l'environnement. En somme, trouver les idées pour accompagner toutes les parties à créer une atmosphère «verte», mais surtout initier les bons petits gestes pour promouvoir l'économie verte, créatrice d'emplois et de richesses. La wilaya de Tipasa, attractive et très visitée à travers son université, s'attelle à insuffler un «esprit vert» pour retrouver d'abord la propreté dans ses villes et ensuite dans ses forêts, ses plages et le long de ses routes. Car il y va de l'avenir non seulement de son territoire, mais de l'ensemble des villes et des paysages de l'Algérie. La ministre de l'Environnement, Mme Dalila Boudjemâa, doit se frotter les mains sur l'organisation de rencontres pareilles, allant dans le sens de la protection de l'environnement naturel, d'autant plus que le classement mondial de l'Algérie en la matière n'est pas brillant.  

débats

AFP

Sexualité, religion: une réforme du code pénal suscite de vifs débats au Maroc

Sexualité, religion: une réforme du code pénal suscite de vifs débats au Maroc

AFP

Tunisie: reprise des débats au Parlement avant un vote de confiance

Tunisie: reprise des débats au Parlement avant un vote de confiance

AFP

Ebola: débats sur les mesures d'urgence

Ebola: débats sur les mesures d'urgence