mis à jour le

Guinée: des opposants érigent des barricades

Des manifestants ont érigé samedi des barricades sur des routes de Conakry et de sa banlieue pour protester contre la confirmation, par  la Cour suprême, de la victoire du parti au pouvoir aux législatives du 28 septembre.

Aux cris de "non au hold-up électoral" , "non à la dictature d'Alpha Condé" (président de la Guinée), "mort à la Cour suprême", les jeunes manifestants ont érigé des barricades dans plusieurs quartiers réputés être des fiefs de l'opposition: Wanidara, Enco 5, Cosa, Bambéto et Hamdallaye. 

Munis de bâtons et de cailloux, ils ont brûlé des pneus, renversé des poubelles sur la chaussée et empêchaient la circulation sur la principale route menant au centre-ville. Tous les commerces situés le long de cette voie ont fermé.

Les forces de l'ordre (police et gendarmes) se sont déployées en grand nombre dans les quartiers concernés. Aucun incident n'avait été constaté à la mi-journée.  

La Cour suprême a confirmé vendredi les résultats provisoires des élections législatives publiés le 18 octobre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). 

Selon ces chiffres, le parti du président Alpha Condé, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), était arrivé en tête avec 53 députés et, avec de petits partis alliés, le pouvoir obtenait la majorité absolue (fixée à 58 sièges) à l'Assemblée nationale, comprenant au total 114 élus.

D'après les mêmes chiffres, les partis d'opposition avaient obtenu 53 députés, mais l'opposition avait contesté ces résultats et affirmé qu'ils ne correspondaient pas "à la volonté" du peuple guinéen, dénonçant des "fraudes massives". 

L'opposition devait se réunir samedi pour décider de la conduite à adopter face au verdict de la Cour suprême.

Conakry

AFP

Guinée: Conakry sous haute sécurité, une médiation en cours

Guinée: Conakry sous haute sécurité, une médiation en cours

AFP

Présidentielle en Guinée: Condé déclaré vainqueur, violences

Présidentielle en Guinée: Condé déclaré vainqueur, violences

AFP

Présidentielle en Guinée: les accès au centre de Conakry bloqués, un officier tué

Présidentielle en Guinée: les accès au centre de Conakry bloqués, un officier tué

GIN

AFP

Sermon au gin ou

Sermon au gin ou

AFP

Dans les bars du Cap, le gin made in South Africa fait fureur

Dans les bars du Cap, le gin made in South Africa fait fureur