mis à jour le

Kenya : vingt victimes se retirent du procès de William Ruto

Vingt victimes des violences post-électorales de 2007-2008 au Kenya se sont retirées du procès du vice-président kényan William Ruto, accusé par la Cour pénale internationale de crimes contre l'humanité durant cette page sombre de l'histoire du pays. Ces victimes se seraient retirées probablement pour des raisons de sécurité, a indiqué jeudi la CPI. Début juin déjà, la cour avait reçu une lettre de 93 victimes qui disaient qu'elles souhaitaient mettre fin à leur participation aux deux procès visant l'exécutif kényan. Le président kényan Uhuru Kenyatta est aussi poursuivi par la CPI pour les même motifs que son vice-président. Les violences post-électorales ont fait plus de 1000 morts et des milliers de déplacés.

Kenya

AFP

Vaches aux enchères: le Kenya a convoqué l'ambassadeur tanzanien

Vaches aux enchères: le Kenya a convoqué l'ambassadeur tanzanien

AFP

Le Kenya s'enfonce dans la crise après une présidentielle tronquée

Le Kenya s'enfonce dans la crise après une présidentielle tronquée

AFP

Kenya deux personnes tuées dans une embuscade sur la côte

Kenya deux personnes tuées dans une embuscade sur la côte

victimes

AFP

Centrafrique: les bébés, premières victimes du désert médical

Centrafrique: les bébés, premières victimes du désert médical

AFP

Pension pour les victimes algériennes de la guerre d'Algérie: peu d'écho

Pension pour les victimes algériennes de la guerre d'Algérie: peu d'écho

AFP

L'ONU demande un milliard de dollars pour les victimes de Boko Haram au Nigeria

L'ONU demande un milliard de dollars pour les victimes de Boko Haram au Nigeria

procès

AFP

Procès d'opposants en Guinée équatoriale: le procureur demande la dissolution du parti CI

Procès d'opposants en Guinée équatoriale: le procureur demande la dissolution du parti CI

AFP

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

Acquitté au Maroc après 14 ans de détention sans procès

AFP

Les procès de masse de membres suspectés de Boko Haram reprennent au Nigeria

Les procès de masse de membres suspectés de Boko Haram reprennent au Nigeria