mis à jour le

Boissons alcoolisées : Les importations ont presque doublées cette année

Les importations algériennes ont boissons alcoolisées ont presque doublé cette année comparativement à l'année précédente.

Selon des chiffres communiqués par le Centre nationale de l'informatique et des statistiques (CNIS) des Douanes algériennes et rapportés par le quotidien arabophone «El Khabar», le pays a importé de janvier à septembre dernier près de 60 millions de dollars en boissons alcoolisées (bière et liqueur). L'importation de ce type de boisson s'élevait à 40,9 millions au cours de la même période de l'année en 2012.

L'Algérie, premier pays musulman consommateur de vin en Afrique

Un chiffre important qui montre que les Algériens demeurent de grands consommateurs de boissons alcoolisées malgré les différentes campagnes citoyennes pour la fermeture de débits de boissons ou de bars. D'ailleurs, il y a quelques semaines, l'OMS (organisation mondiale de la santé) avait publié des statistiques concernant la consommation des vins dans le monde. Il en ressortait que l'Algérie est le premier pays musulman d'Afrique en la matière.

Durant l'été, un rapport du programme PME II, de l'UE (Union européenne) et du gouvernement algérien, nous apprenait que les Algériens ont consommé, en 2011, 1,47 millions d'hectolitres de bière et 485.000 hectolitres de vin. La moyenne de consommation par habitant est de 4,3 litres pour la bière et de 1,4 litre pour le vin. toujours selon cette étude, durant cette même année 2011, les ventes de bières ont été estimées à 27,6 milliards de dinars.

Elyas Nour

The post Boissons alcoolisées : Les importations ont presque doublées cette année appeared first on Algérie Focus.

importations

AFP

Somalie: l'interdiction des importations de khat suscite le mécontentement

Somalie: l'interdiction des importations de khat suscite le mécontentement

La rédaction

Pourquoi l'Algérie est-elle incapable de produire quoi que ce soit?

Pourquoi l'Algérie est-elle incapable de produire quoi que ce soit?

La rédaction

L’Algérie rompt avec la France et se laisse séduire par les importations de la Chine

L’Algérie rompt avec la France et se laisse séduire par les importations de la Chine