mis à jour le

Etusa : la grève déclarée

La grève illimitée des chauffeurs de bus et receveurs relevant de l'Etablissement de transport urbain et suburbain d'Alger (Etusa), entamée lundi dernier, est jugée «illégale» par la direction générale de l'entreprise, au moment où les grévistes persistent à protester pour le quatrième jour. «Cette grève est illégale. Toutes les revendications des grévistes pour l'application de la convention collective de 1997 ont été satisfaites en octobre 2012. Il n'est plus possible de tolérer ce genre de débrayages inopinés qui causent des désagréments aux usagers des transports et des pertes à l'entreprise», a déclaré le directeur général de l'Etusa, Yacine Krim, joint par téléphone par l'APS.

grève

AFP

Gabon: les magistrats en grève exigent le départ du ministre de la Justice

Gabon: les magistrats en grève exigent le départ du ministre de la Justice

AFP

Guinée: retour au calme, le parquet demande l'arrêt de la grève

Guinée: retour au calme, le parquet demande l'arrêt de la grève

AFP

Algérie: une directrice d'un journal "asphyxié" par l'Etat cesse sa grève de la faim

Algérie: une directrice d'un journal "asphyxié" par l'Etat cesse sa grève de la faim