mis à jour le

On vous le dit

-Un cas de paludisme à Laghouat Un cas de malaria (paludisme) a été détecté, lundi dernier, dans la wilaya de Laghouat, selon une source sanitaire. Ce cas a été décelé après une auscultation du malade qui présentait une fièvre «inexpliquée». Résidant à  Aïn Madhi, à l'ouest de Laghouat, la victime, âgée de 52 ans, est rentrée récemment du Tchad, elle suit actuellement un traitement approprié au sein de l'établissement public hospitalier de la wilaya, Ahmed Benaâdjila. D'après une source médicale, son état  est stationnaire et ne présente aucune complication. Une enquête a été lancée par les autorités sanitaires de la wilaya pour déterminer l'origine exacte de cette maladie.   -Deux narcotrafiquants neutralisés La brigade de recherches et d'investigations de la police judiciaire de Tamanrasset a déjoué récemment une affaire de  trafic de stupéfiants qui s'est soldée par l'arrestation de deux narcotrafiquants et la saisie de 18 320 comprimés de psychotropes, a indiqué  l'officier chargé de la communication de la sûreté de wilaya, Mourad Tria. L'opération, précise notre source, a été réalisée à l'entrée de la ville lorsque les éléments de la PJ ont intercepté une voiture touristique immatriculée dans la wilaya de Tamanrasset. Après une fouille du véhicule, à bord duquel se trouvait uniquement le conducteur, les  policiers ont découvert le pot aux roses. Ainsi, 18 320 comprimés de Rivotril 2mg et 300 000 DA  ont été récupérés. Passé aux aveux, le mis en cause, de nationalité algérienne, aurait balancé son complice dans cette affaire aux limiers de la PJ. Ces derniers ont vite procédé à son interpellation. Présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Tamanrasset, les deux accusés ont  été placés sous mandat de dépôt. Rappelons que les mêmes services, dans le cadre de la lutte contre ce trafic, ont saisi 85 320 comprimés de psychotropes en septembre dernier. -Près de 2000 cachets de psychotropes saisis à Oum Teboul (El Tarf) Les services de la Police de l'air et des frontières  (PAF) d'Oum Teboul (El Tarf), ont arrêté lundi dernier un dealer utilisant un faux  passeport en possession de près de 2000 cachets de psychotropes et une bombe  lacrymogène, a-t-on appris, mardi, auprès d'une source policière.  Cet individu, âgé de 44 ans, a été appréhendé alors qu'il passait les formalités d'entrée d'usage avec un faux passeport. Présenté devant le procureur de la République près le tribunal d'El Kala, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt pour trafic de drogue,  port d'arme prohibée et usurpation d'identité. -Lilly Algérie participe à l'éducation de 7000  diabétiques Dans le cadre de sa campagne nationale de célébration de la Journée mondiale du diabète (14 novembre), Lilly Algérie participe à la tenue de 30 journées régionales en collaboration avec des associations locales d'aide aux personnes diabétiques et des groupes de professionnels de la santé. Ces journées permettront à plus de 7000 personnes diabétiques de bénéficier d'activités de sensibilisation et d'éducation par l'outil «Cartes de conversations sur le diabète» pendant tout le mois de novembre 2013. Dr Aouiche, secrétaire général de la Société algérienne de diabétologie, a souligné l'importance des journées de sensibilisation et de proximité ainsi que l'intérêt de l'éducation pour les patients au niveau de toutes les régions et spécialement pour les villes de l'intérieur du pays.