mis à jour le

Relecture de la Constitution : "L'Assemblée nationale demeure dans l'illégalité"

Après avoir quitté l'hémicycle en signe de désapprobation du projet de loi modificative de la Constitution qui donne les pleins pouvoirs à l'Assemblée nationale (AN) de légiférer en attendant le Sénat, les groupes parlementaires de l'Union pour le changement (UPC)  et l'Alliance, Démocratie et Justice (ADJ) ont animé, hier dans la matinée au siège du CFOP, une conférence de presse pour clarifier davantage leur position. Ils exigent la suppression pure et simple de la deuxième chambre et estiment que malgré le vote du lundi dernier, l'AN demeure dans l'illégalité.

Constitution

AFP

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

Une limitation de l'accès aux archives de l'Elysée jugée conforme

AFP

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

La Cour suprême kényane, fruit de la Constitution progressiste de 2010

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté