mis à jour le

Caricaturiste Brésilien Carlos Latuff à Rio, REUTERS/Sergio Moraes
Caricaturiste Brésilien Carlos Latuff à Rio, REUTERS/Sergio Moraes

Caricaturiste, un métier à risques en Algérie

Ghanem Djamel a été mis sous contrôle judiciaire pour une œuvre qu'il n'a jamais rendue publique.

S’attaquer au pouvoir algérien peut être périlleux et ce n’est pas Ghanem Djamel qui vous dira le contraire. Interviewé par El Watan, ce caricaturiste qui travaillait depuis 6 ans dans un journal oranais fait aujourd’hui l’objet de poursuites judiciaires pour «outrage au président».

Dans cette caricature, il évoque la volonté d'Abdelaziz Bouteflika de briguer un quatrième mandat et ce malgré sa maladie. Mais voilà le problème est que «cette caricature n’avait même pas été publiée, mais cela n’a apparemment pas empêché une juge d’instruction d’activer la machine judiciaire à mon encontre», explique Ghamen Djamel.

Avec plus de 10 ans de métier, des collaborations avec des journaux maghrébins et francophones, le caricaturiste à toujours signé sous le pseudonyme de Djame Lee, or ce croquis n’était pas achevé, ni signé.

«Cette caricature, ni finie ni signée, était en fait destinée à des journaux électroniques. Mon rédacteur en chef par intérim l’a interceptée dans les réseaux de la rédaction. J’ai eu beau expliquer que le dessin n’était pas destiné à son journal, j’ai été quand même convoqué pour sanction disciplinaire et suspendu du journal pour une durée indéterminée. Un mois après, à mon grand étonnement, je reçois une convocation du pôle pénal d’Oran pour tentative de nuire à une entreprise et pour outrage au président», ajoute le dessinateur.

A-t-il été dénoncé par son employeur? Nul ne le sait. Ces évènements reflètent les limites de la liberté de la presse en Algérie. Ils interviennent moins de 3 mois  après la mise en détention du bloggeur Abdelghani Aloui. Ce dernier avait été inculpé pour avoir publié un «photomontage brocardant le président Abdelaziz Bouteflika et le Premier ministre Abdelmalek Sellal sur son compte Facebook», écrit Jeune Afrique.

Lu sur El Watan et Jeune Afrique

Greta Mulumbu

Journaliste

Ses derniers articles: Les accros du pouvoir  Ce qu'il ne faudra pas recommencer en 2014  Elles vont compter en 2014 

caricaturiste

La rédaction

Algérie : un caricaturiste poursuivi pour “outrage au Président de la République”

Algérie : un caricaturiste poursuivi pour “outrage au Président de la République”

caricature

Lemag

Grand prix caricature FICAM

Grand prix caricature FICAM

Liberté de la presse

 Dessinateur de presse: un métier sous pression

Dessinateur de presse: un métier sous pression

Algérie

AFP

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

AFP

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

AFP

Crash d'Air Algérie au Mali: le BEA présentera son rapport final vendredi

Crash d'Air Algérie au Mali: le BEA présentera son rapport final vendredi