mis à jour le

El Khalfi tacle Al Akhbar

Le ministère de la Communication se penche actuellement sur la préparation d’une 3ème visite exploratoire au siège de l’Union Européenne (UE) au profit de journalistes marocains dans le cadre du renforcement de leurs capacités.

Dans une mise au point parvenue, mardi, à la MAP suite à des informations publiées, le 7 novembre par le quotidien “Al Akhbar”, le ministère souligne qu’il avait  organisé deux visites exploratoires au siège de l’UE à Bruxelles au profit de 32 journalistes marocains.

Les journalistes bénéficiaires exercent dans 20 quotidiens, 10 hebdomadaires et 2 journaux électroniques, a précisé la même source, ajoutant que 17 de ces supports sont arabophones, tandis que les 15 publient en langue française ce qui répond au souci du respect des principes de la diversité et du pluralisme médiatique et linguistique.

Le ministère est en train de programmer une 3ème visite qui devrait inclure toutes les entreprises médiatiques inscrites auprès du service de la carte de presse relevant du ministère, rappelle le communiqué, notant que le budget couvrant le transport et le séjour des journalistes, à raison de 250.000 DH pour chaque visite, a été mobilisé grâce à la rationalisation des dépenses du ministère.

Le quotidien Al Akhbar avait publié le 7 novembre dans la rubrique “Akhir Al Akhbar” une information selon laquelle le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi serait intervenu dans la sélection d’un correspondant d’une agence de presse étrangère, qui occupait auparavant le poste de conseiller du ministre, ainsi que dans le recrutement par une chaine arabe d’un journaliste marocain.

Selon le quotidien, ledit conseiller aurait reçu une somme d’un million de dirhams pour l’organisation de missions de communication au profit de journalistes marocains au siège de l’UE.

Le ministère, qui a démenti catégoriquement l’information “fallacieuse” publiée par le journal, note que le ministre n’est jamais intervenu au profit de ces deux personnes, ajoutant que l’information sur le versement d’un million de dirhams pour un ex conseiller au cabinet du ministre est également “dénuée de tout fondement”.

al

AFP

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

Al Faqi Al Mahdi, l'ancien "shérif" islamique de Tombouctou, condamné par la CPI

AFP

Centrafrique: aux confins du pays, le  "président" Al Khatim règne en maître absolu

Centrafrique: aux confins du pays, le "président" Al Khatim règne en maître absolu

By DAVID D. KIRKPATRICK

Egypte: une vingtaine de journalistes d'Al-Jazeera jugés

Egypte: une vingtaine de journalistes d'Al-Jazeera jugés