mis à jour le

La baisse des recettes pétrolières de l'Algérie, qui a atteint 12% durant le premier semestre 2013, est «inquiétante» et doit pousser le pays à diversifier davantage ses sources de revenus, a reconnu Karim Djoudi, cité par l'APS. La baisse de 12% des recettes d'hydrocarbures (à raison de 10% en volume et de 2% en valeur) ajoutée au contexte international de récession affectent déjà la balance des paiements du pays, a-t-il souligné. Avec des importations en hausse de 14% durant le premier semestre de l'année, l'excédent commercial du pays a chuté de 50% sur la même période alors que l'excédent de la balance des paiements «sera en 2013 inférieur à celui enregistré en 2012», a-t-il anticipé. Sur la question des réserves de change de l'Algérie, qui avoisinent les 200 milliards de dollars actuellement, le ministre a affirmé que 6% des avoirs de l'Algérie en devises étrangères sont déposés auprès d'institutions financières qu'elles soient commerciales, multinationales ou centrales, alors que le reste est placé en bons d'Etat, sans préciser, toutefois, le taux des placements globaux à l'étranger.

pays

AFP

Gambie: départ en exil de Yahya Jammeh après plus de 22 ans

Gambie: départ en exil de Yahya Jammeh après plus de 22 ans

AFP

Gambie: plus de 45.000 personnes ont fui le pays

Gambie: plus de 45.000 personnes ont fui le pays

AFP

Crise en Gambie: des milliers de personnes fuient le pays

Crise en Gambie: des milliers de personnes fuient le pays