mis à jour le

Sellal face

La visite du Premier ministre a été jalonnée de haltes forcées où des habitants de la wilaya l'on interpellé sur la nécessité de mettre les différents engagements des autorités en application.   La visite, hier à Khenchela, du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a coïncidé avec les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la wilaya et aussi avec plusieurs mouvements de protestation et de grogne populaire. Parallèlement aux banderoles de bienvenue, d'autres arboraient les slogans «Non à la marginalisation» ; «Non à la hogra» ; «Non aux fausses promesses» ; «Non au terrorisme administratif»... Sur la route de Batna, des dizaines de souscripteurs au logement participatif étaient rassemblés pour exposer leurs cas au Premier ministre et exprimer leur mécontentement du retard mis dans la livraison des habitations en question, qu'ils attendent plus précisément depuis 2004. Pour leur part, des dizaines d'étudiants ont protesté, réclamant le droit de passage en master en brandissant des banderoles hostiles au recteur, demandant son départ. Il faut dire que la place des Martyrs s'est transformée hier en lieu de doléances et de récriminations tous azimuts. Abdelmalek Sellal s'est approché de cette foule composée surtout de jeunes. «Nous nous sommes soulevés pour dénoncer notre malvie. La misère est notre lot quotidien. Nous vivotons dans des conditions lamentables depuis des années et personne ne daigne répondre à nos cris de détresse. Les solutions existent, il faut traduire les discours en actes. Nous n'en pouvons plus du laxisme et de la mauvaise gestion, des comportements indignes des responsables locaux», se sont plaints les protestataires. Des accusations graves ont été émises dans la foulée à l'encontre des autorités locales, à leur tête le wali, qui ont carrément été traitées de «voleurs», de «trafiquants» et d'«incapables». Les citoyens présents ont réclamé une enquête pour «faire la lumière sur la gestion de la wilaya». Au nouveau pôle d'El Izzar, un mouvement de protestation a été improvisé par des citoyens qui ont rapporté au Premier ministre des «dépassements dans l'attribution des locaux à usage commercial», exigeant aussi une commission d'enquête. Il faut dire que cette visite, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en ½uvre du programme de développement du président de la République, a vite viré aux dénonciations et autres revendications citoyennes. M. Sellal a quand même effectué sa tournée et fait le point sur le niveau d'exécution et d'avancement des projets socioéconomiques impartis à la wilaya. A la ferme Bouzidi Abdelaziz, le Premier ministre a eu droit à la présentation du programme pour l'augmentation des capacités de stockage des céréales et à l'exposition de produits agricoles du terroir. A l'université de Khenchela, il a donné le coup d'envoi pour les facultés des sciences et techniques, des lettres et sciences sociales, de l'auditorium de 600 places pédagogiques. Il a également inauguré la gare routière, une station d'épuration des eaux usées à Kaïs et a pris connaissance des projets de logements, tous types confondus, dont la plupart sont en voie de réalisation. En tout état de cause, le Premier ministre n'affichait pas une mine réjouie.

Sellal

Djamila Ould Khettab

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Sellal : Pas d’ouverture des frontières de l’extrême sud du pays

Contributeur AF

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Pré-campagne : Saidani est ma bouche, Sellal mes mains, Saïd ma tête… PAR Kamel DAOUD

Abdou Semmar

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !

Abdelmalek Sellal : “Parole, parole, parole” !

colère

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

La destruction des bidonvilles de Lagos nourrit la colère

La destruction des bidonvilles de Lagos nourrit la colère

AFP

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur