mis à jour le

Typhon Haiyan : Nous sommes tous Philippins

Si l'horreur avait un nom ! Les Philippins continuent de compter leurs morts, qui ont atteint la dizaine de milliers. C'est un euphémisme de dire que le typhon Haiyan (un des plus puissants jamais relevés avec des vents de 315 km/h et des vagues de plusieurs mètres) n'a pas fait de cadeaux. Les cadavres jonchent encore les rues, et les pillages se poursuivent. Même des organisations de secours, à l'image de  la Croix Rouge, ne sont pas épargnées. Ce cataclysme rappelle à nos mémoires celui qui a touché Haïti en 2010 avec près de 220 000 victimes et bien avant cela l'Indonésie avec le tsunami de 2004, qui a emporté entre 216 000 et 232 000 vies humaines.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington