mis à jour le

Des parlementaires marocains au 1er sommet législatif africain

Une délégation parlementaire marocaine prend part au 1er Sommet législatif africain 2013, ouvert lundi à Abuja, sous la présidence du Chef de l’Etat nigérian, M. Goodluck Jonathan, avec la participation de plusieurs responsables politiques, parlementaires et experts de pays africains et étrangers.

Ce Sommet est organisé par l’Assemblée nationale du Nigéria, sous le thème ” les législatures émergentes en Afrique : Défis et opportunités”, en partenariat avec l’Institut national d’études législatives (Nigéria), l’Association des parlementaires européens avec l’Afrique (AWEPA), le Centre parlementaire canadien et le Round de Table des hommes d’affaires d’Afrique (ABR).

Ont assisté à la séance d’ouverture du sommet, l’ambassadeur de SM le Roi à Abuja, Mostafa Bouh, et la délégation marocaine, conduite par Maati Benkaddour (RNI) et composée de Khadija El Azzoumi (PI), Abdellatif Berroho (PJD), Benmbarek Yahfaddouh (MP) et Mbarek Nafaoui (USFP) ainsi que Ahmed Cherradi, conseiller au cabinet du président du Conseil des Représentants et Abdelwahed Darouich, chef de division des Relations extérieures au Conseil des Représentants.

Les intervenants à cette occasion ont notamment insisté sur la nécessité de fédérer les efforts en vue de faire face aux défis majeurs qui mettent à mal le continent africain à savoir la sécurité, la démocratie et le développement.

Le programme de ce sommet confie au Maroc la présidence d’un atelier sur “Le processus de vérification, de mise en ½uvre et de contrôle du budget : Perspectives comparatives” ainsi que la participation de la délégation marocaine à la discussion d’un autre atelier sur “L’utilisation des services de recherche au parlement”.

Ce sommet, de trois jours, a pour objectif de réunir des hommes d’Etat internationaux, des dirigeants politiques, des législateurs et des présidents des parlements, des représentants des collectivités locales, des universitaires, des agents du secteur privé et des organisations de la société civile, pour discuter du rôle crucial que jouent les parlements dans le renforcement des démocraties émergentes, ont indiqué les organisateurs.

Le programme du sommet prévoit notamment des débats sur la surveillance législative et ses contraintes, les attentes des électeurs, l’audience publique comme moyen d’interaction efficace avec le public, la responsabilité de l’administration parlementaire, le fonctionnement du parlement et le développement du commerce intra-régional ainsi que l’investissement en Afrique.

Le Maroc est le seul pays participant à ce Sommet africain, au niveau de la région du Maghreb et d’Afrique du Nord, vue son expérience démocratique avancée et sa stabilité politique.

LNT
Crédits MAP

parlementaires

AFP

Au royaume de l'eSwatini, des élections parlementaires sans parti en lice

Au royaume de l'eSwatini, des élections parlementaires sans parti en lice

AFP

Ouganda: l'ONU alarmée par l'arrestation de parlementaires

Ouganda: l'ONU alarmée par l'arrestation de parlementaires

AFP

Guinée équatoriale: les parlementaires interdits de voyager sans autorisation

Guinée équatoriale: les parlementaires interdits de voyager sans autorisation

Marocains

AFP

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

Sahara: le Polisario dit avoir arrêté 19 trafiquants de drogue marocains

AFP

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

SNCF: 800 "Chibanis" marocains demandent réparation pour discrimination

AFP

Des Marocains veulent rapatrier le fossile de leur "monstre du Loch Ness"

Des Marocains veulent rapatrier le fossile de leur "monstre du Loch Ness"

sommet

AFP

La "Chinafrique" en sommet

La "Chinafrique" en sommet

AFP

Sommet Luanda: Kabila salué pour son respect de la Constitution

Sommet Luanda: Kabila salué pour son respect de la Constitution

AFP

Sommet des Brics: face

Sommet des Brics: face