mis à jour le

LG passe au

La marque sud-coréenne LG s'associe à Bomare Company (Stream System) pour la production locale de ses produits. Un partenariat vient d'être conclu entre les deux entreprises. Une usine de production dédiée à une gamme de téléviseurs LCD et LED sous l'enseigne LG a été mise sur pied au niveau du site de Bomare Company, sis Birtouta (Alger). La fabrication des produits LG se limite, en premier temps, aux téléviseurs LCD et LED, en attendant d'étendre l'investissement à d'autres produits. L'extension de l'investissement est l'une des clauses de base contenues dans le contrat de partenariat. L'investissement consenti par l'entreprise algérienne Bomare Company tourne autour de 15 millions de dollars. Cette cagnotte est dédiée essentiellement à l'acquisition des équipements et autres outils de production et de contrôle de qualité ainsi que des infrastructures devant abriter l'unité de production. L'apport de LG est d'ordre technique. Outre le transfert technologique et la maîtrise de la qualité que doit garantir LG, cette firme sud-coréenne s'engage également à former les ingénieurs de Bomare Company et à commercialiser les produits issus dudit partenariat. Bomare Company se projette dans une perspective d'internationalisation grâce à ce partenariat naissant avec LG. La capacité de production de l'entreprise passera de 360 000 à 720 000 unités/an, selon les prévisions de l'entreprise. Pour les téléviseurs LG, il est attendu que la production atteigne 10 000 unités par mois, soit environ 100 000 unités par an. Bomare Company, tout comme son partenaire LG, entend grignoter des parts de marché. L'investissement permettrait la création de 150 nouveaux emplois, dont une quarantaine d'ingénieurs d'ici mars 2014. A la faveur dudit contrat, le partenaire algérien espère voir le taux d'intégration de ses produits passer de 40% actuellement à plus de 50% dans un futur proche. Le partenaire coréen, lui, ambitionne de «se repositionner stratégiquement» sur le marché algérien «en s'y investissant autrement». Le passage à la production locale pour LG répond à un long desideratum. Au-delà des attentes du marché et des consommateurs, la mise en place de la première unité «made in Algeria» de LG-Bomare est concomitante d'une prise de conscience quant à l'importance de voir surgir une industrie locale qualitative et compétitive. L'enjeu économique n'est pas des moindres.               

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien