mis à jour le

Paludisme en Algérie: Treize cas, trois morts, mais pas d'épidémie

Les cas de paludisme enregistrés récemment dans certaines  wilayas de l'Algérie ne représentent pas une épidémie, plutôt un micro foyer  sporadique à caractère local apparu à partir de cas importés, a rassuré lundi  à Alger, un responsable au ministère de la Santé, de la Population et de la  Réforme hospitalière.  Treize cas notifiés de paludisme, dont trois sont décédés, ont été enregistrés  par les services de santé, notamment, dans les wilayas de Ghardaïa et de Batna  entre octobre et novembre, a rappelé le directeur central de la prévention du  ministère, Smaïl Mesbah, lors de son passage à l'émission "L'invité de la rédaction"  sur les ondes de la chaîne III de la radio nationale.          Face à cette situation, il a souligné la nécessité de renforcer et d'adapter  les mécanismes de prévention en vigueur, contre cette maladie transmissible  à partir du moustique anophèle, rappelant que cela représentait, entre autres,  le principal objectif de la réunion d'experts nationaux en paludisme qui se  tiendra lundi à Alger.          Il a précisé que "le foyer apparu à Ghardaïa a été tari" et "qu'aucun  nouveau cas n'a été enregistré", ajoutant, en outre, que la dégradation environnementale  comme l'insalubrité des villes et les eaux stagnantes, constitue un facteur  de prolifération du moustique anophèle et d'autres moustiques, d'où la nécessité  d'une collaboration entre les secteurs de la santé, les collectivités locales,  l'agriculture et l'environnement.          Le professeur Mesbah a saisi cette occasion pour rappeler aussi que  le paludisme touche 500 millions de personnes dans le monde et que l'Algérie,  "pays foyer de paludisme dans les années 60 avec 100.000 cas autochtones par  an, enregistre maintenant entre 300 à 400 cas importés par an", relevant, toutefois,  "une augmentation durant les deux dernières années autour d'une moyenne de 600  cas importés par an, suite aux évènements que connaît l'Afrique subsaharienne".

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

paludisme

AFP

Le paludisme presque totalement éradiqué aux Comores

Le paludisme presque totalement éradiqué aux Comores

Science

L'odeur des poulets repousse les moustiques porteurs du paludisme

L'odeur des poulets repousse les moustiques porteurs du paludisme

Moustiques

En Afrique, les cas de paludisme sont en hausse autour des nouveaux barrages

En Afrique, les cas de paludisme sont en hausse autour des nouveaux barrages