mis à jour le

Le voile de la discorde

L'interdiction, de la part du directeur de l'éducation de la wilaya de Tindouf, du port du voile traditionnel (el melhfa) à une fonctionnaire durant le service, a été considérée par les élus de l'APW comme inacceptable. L'incident qui a eu lieu il y a une semaine, et la menace de sanction à l'encontre de cette fonctionnaire en cas de récidive, a fait réagir les élus qui, à l'ouverture de la 3e session ordinaire de leur assemblée, ont rendu public un communiqué mettant en cause cette décision qui touche aux valeurs spécifiques et aux traditions de la région. «Des valeurs dont le respect est garanti par les lois du pays.»

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

voile

AFP

Voile islamique: des élèves réadmises dans une école catholique de Dakar

Voile islamique: des élèves réadmises dans une école catholique de Dakar

AFP

Voile islamique: possible sortie de crise pour une école catholique de Dakar

Voile islamique: possible sortie de crise pour une école catholique de Dakar

AFP

Sénégal: la question du voile perturbe la rentrée d'une école catholique de Dakar

Sénégal: la question du voile perturbe la rentrée d'une école catholique de Dakar