mis à jour le

Le Roi Mohamed VI

Alors que le Secrétaire d’Etat américain John Kerry a dû annuler sa visite prévue au Maroc le 11 novembre prochain, du fait des pourparlers en cours à Genève sur le nucléaire iranien, le Roi Mohammed VI  entreprendra le vendredi 22 novembre une visite de travail à Washington à l’invitation du Président Barack Obama qui le recevra à la Maison Blanche.

Cette visite “s’inscrit dans le cadre de la consolidation des liens historiques et stratégiques unissant les deux pays amis depuis plus de deux siècles et du renforcement des relations spéciales qui ont de tout temps uni la Maison Blanche au Palais Royal”, souligne vendredi un communiqué du porte-parole du Palais Royal.

Toujours selon la même source, elle tendra à  conférer une nouvelle dynamique au partenariat privilégié liant les deux pays qui sont unis par un Accord de libre échange, entré en vigueur en 2006, l’unique en son genre qu’entretiennent les Etats Unis dans le continent africain, outre la désignation du Maroc en tant qu’allié majeur des USA hors OTAN.

Le séjour royal aux Etats-Unis offrira ainsi l’occasion, “aux dirigeants des deux pays de s’entretenir et d’échanger concernant les questions régionales et internationales d’intérêt commun, en vue de hisser à un niveau supérieur la coordination et la coopération bilatérales et d’entreprendre des initiatives communes afin de relever les défis qu’affronte la région d’Afrique du Nord et du Moyen Orient, de faire face aux dangers de l’extrémisme et du terrorisme, et de promouvoir la stabilité et le développement en Afrique subsaharienne”,  souligne encore le communiqué du Palais Royal cité plus haut.

Du côté américain, on considère que la visite du Roi Mohammed VI, le 22 novembre aux Etats-Unis d’Amérique à l’invitation du Président Barack Obama, sera l’occasion de souligner “le soutien (de Washington) aux réformes démocratiques et économiques initiées dans le Royaume”, comme l’a indiqué la Maison Blanche.

Le président “Obama a hâte d’examiner avec le Roi Mohammed VI un éventail de questions d’intérêt mutuel, y compris le soutien aux réformes démocratiques et économiques mises en oeuvre au Maroc”, a précisé le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney dans un communiqué.

Cette visite, qui mettra en avant “l’amitié séculaire unissant les Etats-Unis et le Maroc”, permettra ainsi de renforcer davantage le partenariat stratégique entre les deux pays, poursuit-on de même source.

La Maison Blanche a également affirmé que la visite royale sera aussi l’occasion de promouvoir la coopération entre Rabat et Washington dans le but de “relever les défis régionaux, notamment la lutte contre l’extrémisme violent, de soutenir les transitions démocratiques, et de promouvoir le développement économique au Moyen-Orient et en Afrique”.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

roi

AFP

Au Togo, Bonaventure Boma est le roi de la boulangerie

Au Togo, Bonaventure Boma est le roi de la boulangerie

AFP

"A United Kingdom": un film sur le combat oublié du roi du Botswana

"A United Kingdom": un film sur le combat oublié du roi du Botswana

AFP

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Maroc: le roi va remplacer le Premier ministre Benkirane

Mohamed

AFP

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

Décès de l'islamologue tunisien Mohamed Talbi, "libre" penseur

AFP

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

Mohamed Abdullahi 'Farmajo', nouveau président de la Somalie

AFP

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président

Somalie: l'ex-Premier ministre Mohamed Abdullahi Farmajo élu président