mis à jour le

des employés blessés, le pire évité…

Le pire a été évité pour la capitale. Deux camions-citernes de transport de carburant ont pris feu, hier en fin de matinée, à l'intérieur du dépôt d'hydrocarbures du Caroubier, à Hussein Dey, faisant des blessés parmi les employés de Naftal. La panique s'est emparée des riverains du site suite aux deux explosions et à l'épaisse fumée noire qui se dégageait de l'unité de Naftal. Une odeur de gaz s'est propagée dans les quartiers voisins. «L'explosion s'est produite lors du remplissage d'un camion citerne. Le bras servant pour le remplissage a pris feu et s'est détaché. Il a percuté un camion en stationnement, qui a explosé. Le conducteur s'est précipité à l'extérieur de la cabine, mais malheureusement pour lui et pour l'agent qui remplissait, ils ont été touchés par les flammes. Les deux blessés ont été évacués par leurs collègues. Un deuxième camion, stationné à côté du premier, a également pris feu», nous informent des témoins oculaires, rencontrés à l'extérieur du site. La Protection civile a été dépêchée sur place. «Nous avons reçu un appel à 11h40. Nous avons envoyé dix camions, deux échelles mécaniques et trois ambulances des différentes unités du port d'Alger, d'El Harrach, de Baraki. Une fois arrivés sur place, nos éléments ont trouvé deux camions-citernes de 27 000 litres en feu, l'un plein et l'autre rempli à moitié. Ils ont pu éteindre le feu et éviter sa propagation dans cet important complexe de Naftal. Les pompiers ont secouru deux éléments de l'entreprise asphyxiés, qu'ils ont évacués vers l'hôpital Mustapha. On nous a informé sur place que les employés de la station, qui disposent d'un dispositif de lutte contre les incendies, ont secouru deux autres blessés», nous a indiqué le chargé de la communication de la Protection civile, le lieutenant Sofiane Bakhti. Le directeur général de la Protection civile, Mustapha Lahbiri, s'est déplacé sur place pour superviser l'opération, a ajouté M. Bakhti. Aucun incident de cette ampleur n'a été signalé à Alger. Les conditions de sécurité devraient être renforcées pour éviter un sinistre à la capitale qui vient de passer, n'était la célérité des services de la Protection civile et des services internes de Naftal, à côté d'une catastrophe aux conséquences graves.        

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

employés

AFP

Soudan: trois employés de l'ONU enlevés au Darfour

Soudan: trois employés de l'ONU enlevés au Darfour

AFP

Togo: les employés dans les mines de phosphate se sentent "exploités"

Togo: les employés dans les mines de phosphate se sentent "exploités"

AFP

RDC: trois employés de la Croix-rouge internationale enlevés dans l'est libérés

RDC: trois employés de la Croix-rouge internationale enlevés dans l'est libérés