mis à jour le

Betatache

Lors d'un meeting populaire organisé ce samedi à la salle des fêtes de khemis miliana à l'occasion de la célébration du 50ème anniversaire du FFS et du 59ème anniversaire du déclenchement de la Révolution, le premier secrétaire du parti du front des forces socialistes (FFS), Ahmed Betatache a d'abord rendu un vibrant hommage à la population de cette wilaya qui a donné naissance à de nombreux combattants de la première heure à l'image du chahid le Colonel de la wilaya IV historique ,Si M'hamed Bougara et moudjahid Si lakhdar Bouregaa a-t-il indiqué. Apres une minute de silence dédiée à la mémoire des martyrs de 1963 ,le premier secrétaire du FFS a passé en revue plusieurs aspects de l'actualité. Une actualité marquée par le dernier incident avec le Maroc. Dans ce sillage,l'orateur s'adressant à ses militants venus nombreux, a indiqué que les gouvernants n'ont rien fait pour relancer le grand Maghreb auquel les peuples de cette région aspirent. L'intervenant reviendra longuement sur la situation politique que traverse actuellement notre pays pour affirmer que l'Algérie vit une crise interne liée à l'absence d'institutions issues de la légitimité du peuple. Sans l'indépendance de la justice et l'instauration d'un état de droit a-t-il martelé à plusieurs reprises ,il n'y aura pas de solutions à cette crise .Nous voulons a-t-il ajouté un consensus national autour d'un Etat de droit .Sans quoi on ne pourrait imaginer la tenue d'élections intègres a t-il expliqué Si nous étions dans un Etat de droit ,un Etat démocratique ,le FFS aurait déjà pris position et serait entré tout naturellement en campagne électorale à quelques mois des élections présidentielles . Le FFS considère cependant que les élections ne sont pas en définitive la solution idoine pour sortir de l'impasse .Pour le premier secrétaire du FFS, seule la révision du système de gouvernance peut mettre fin à la situation de crise qui prévaut actuellement .L'animateur rappellera que son parti a de tout temps plaidé pour un changement pacifique dans le cadre des principes du 1er novembre 1954 et selon l'idéal cher à son fondateur Mr Hocine Ait Ahmed lequel s'est toujours montré perspicace et clairvoyant depuis la création de ce parti à ce jour .Et le temps lui a donné raison a conclu Betatache   

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien