mis à jour le

HAITI: Les giboulées de mars n’amènent pas toujours des fleurs

PORT-AU-PRINCE, 7 nov (IPS) - En Haïti, une simple averse de printemps qui serait à peine remarquée dans la plupart des pays, peut causer des inondations dévastatrices, en raison de la gravité de la déforestation et de l'érosion qui empêchent l'absorption des eaux de pluie.

IPS Inter Press Service

Ses derniers articles: Etats-Unis: denouvelles garanties pour le développement  CARAIBES: Un scientifique avertit sur la catastrophe du changement climatique  PACIFIQUE: La corruption défavorise des étudiants 

Mars

AFP

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

Libération d'un Français enlevé début mars en RD Congo

AFP

RDC: 390 miliciens et 124 membres des forces de l'ordre tués depuis mars

RDC: 390 miliciens et 124 membres des forces de l'ordre tués depuis mars

AFP

Gabon: le "dialogue politique" voulu par Bongo s'ouvre le 28 mars

Gabon: le "dialogue politique" voulu par Bongo s'ouvre le 28 mars

fleurs

Saint-Valentin

Les fleurs que vous achetez à la Saint-Valentin assèchent un lac au Kenya

Les fleurs que vous achetez à la Saint-Valentin assèchent un lac au Kenya

Somalie

En Somalie, un fleuriste cultive l’espoir

En Somalie, un fleuriste cultive l’espoir

[email protected] (Marilyne NGAMBO TCHOFO)

Livre: des mots et des fleurs

Livre: des mots et des fleurs