mis à jour le

Travail des enfants : Seddiki reprend le flambeau de Nezha Skalli

Le secteur de l’emploi est directement concerné par la question de lutte contre le travail des enfants de moins de 15 ans, a souligné, jeudi à Rabat, le ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdessalam Seddiki.

Le phénomène du travail des enfants au Maroc a connu une forte régression depuis 1999 et ce grâce aux efforts déployés notamment au niveau législatif et de l’harmonisation de la législation marocaine avec les conventions internationales, a indiqué M. Seddiki lors d’une cérémonie de signature de conventions de partenariat avec des associations opérant dans ce domaine.

M. Seddiki a ajouté que ces efforts visent également l’amélioration des conditions de travail des enfants âgés de 15 à 18 ans et l’interdiction de leur emploi dans les travaux dangereux, et ce en application des politiques publiques sur la protection des enfants.

Revenant sur les mesures prises par le gouvernement dans ce domaine, le ministre a relevé que son département se penche sur l’élaboration de deux projets de loi, le premier interdisant le travail des enfants de moins de 15 ans alors que le deuxième fixe les rapports entre les employeurs et les employés et les conditions de travail dans les secteurs à caractère traditionnel ainsi que l’actualisation de la liste des travaux dangereux interdits aux enfants de moins de 18 ans, outre le soutien aux associations actives dans ce domaine.

Il a également rappelé que l’adoption du “Plan national 2006-2015: Un Maroc digne de ses enfants” reflète la ferme volonté du gouvernement à lutter contre ce phénomène vu ses répercussions négatives sur la scolarité de cette catégorie de la société.

Dans le cadre de ses efforts, une enveloppe financière du budget du ministère a été mobilisée pour appuyer les associations ayant élaboré des projets de lutte contre le travail des enfants et l’amélioration de leurs conditions de vie, a fait savoir le ministre, notant que ces associations constituent un partenaire principal du gouvernement pour réussir toute initiative visant la promotion de la situation de l’enfance.

Les projets des 7 associations sélectionnées dans le cadre de l’appui financier 2013 portent notamment sur la sensibilisation aux dangers du travail précoce, le soutien et l’accompagnement scolaire, le soutien psychologique et la formation professionnelle.

LNT
Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

travail

AFP

Entre le Maroc et Ceuta, le travail de forçat des "femmes-mulets"

Entre le Maroc et Ceuta, le travail de forçat des "femmes-mulets"

AFP

Indonésie: Essien sans permis de travail

Indonésie: Essien sans permis de travail

AFP

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

La Tunisie veut lutter contre le travail des enfants

enfants

AFP

Mali: neuf enfants soldats remis

Mali: neuf enfants soldats remis

AFP

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

Le combat sans fin pour arracher les enfants du Sénégal

AFP

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants

Au Cameroun, un dépistage plus rapide du VIH chez les enfants