mis à jour le

Alger : grève illimitée des étudiants en droit

Le bras de fer continue entre les étudiants de la faculté de droit de Ben Aknoun (Alger) et la direction ; il a atteint hier son quatrième jour consécutif depuis la grève illimitée déclarée par les étudiants contestataires. Ces derniers ne décollèrent toujours pas et contestent les conditions d'accès fixées par la faculté au concours d'accès à l'école doctorale, jugées «exagérées». Les deux organisations estudiantines en charge de ce mouvement de protestation, l'Union générale des étudiants algériens (UGEA) et l'Union nationale de la jeunesse algérienne (UNJA), poursuivent leur forcing et revendiquent un accès à tous les diplômés de la filière sans condition préalable. «La note ministérielle est très explicite à ce sujet. Tout le monde a droit à l'accès au concours. Le doyen de notre faculté est appelé à respecter la note. C'est tout ce que nous exigeons», déclare Merouane Boumezoud, membre du bureau national de l'UGEA. Après avoir empêché la tenue du concours programmé dans l'enceinte de la faculté de droit à Ben Aknoun, le 3 novembre dernier, les étudiants ont maintenu son interdiction le lendemain à la toute nouvelle faculté de droit de Saïd Hamdine. Des échauffourées entre étudiants et agents de sécurité ont été signalées. Bilan : deux étudiants ont été légèrement blessés. La grève illimitée déclarée le 4 novembre a été aussi une occasion pour les deux organisations d'élargir leur plateforme de revendications en exigeant l'envoi d'une commission d'enquête ministérielle sur les résultats contestés des deux concours de master et de magistère. Ils exigent aussi le départ de la société privée de gardiennage chargée de la sécurité de la nouvelle faculté de Saïd Hamdine et l'installation d'un secrétaire général de la faculté, un poste vacant depuis une année, nous révèle Merouane Boumezoud.

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Alger

AFP

Libye: Tunis, Alger et Le Caire dénoncent les flux "continus" d'armes et de "terroristes"

Libye: Tunis, Alger et Le Caire dénoncent les flux "continus" d'armes et de "terroristes"

AFP

Alger bouclé et arrestations pour le 14e vendredi de manifestations massives

Alger bouclé et arrestations pour le 14e vendredi de manifestations massives

AFP

Arrestations et nouvelles manifestations

Arrestations et nouvelles manifestations

grève

AFP

Grève au Soudan: des centaines d'employés manifestent pour faire pression sur l'armée

Grève au Soudan: des centaines d'employés manifestent pour faire pression sur l'armée

AFP

Au Soudan, une jeunesse en grève "pour un pouvoir civil"

Au Soudan, une jeunesse en grève "pour un pouvoir civil"

AFP

Soudan: grève générale pour faire pression sur les militaires au pouvoir

Soudan: grève générale pour faire pression sur les militaires au pouvoir

étudiants

AFP

Algérie: les étudiants manifestent, refusent le dialogue prôné par le pouvoir

Algérie: les étudiants manifestent, refusent le dialogue prôné par le pouvoir

AFP

Algérie: les étudiants dans la rue contre la présidentielle et Gaïd Salah

Algérie: les étudiants dans la rue contre la présidentielle et Gaïd Salah

AFP

Algérie: les étudiants dans la rue au lendemain d'un discours du patron de l'armée

Algérie: les étudiants dans la rue au lendemain d'un discours du patron de l'armée