mis à jour le

Le roi du Maroc vise encore Alger

Après plus d'une semaine de tensions entre Alger et Rabat, le roi du Maroc, Mohammed VI, a prononcé mercredi soir un discours qui n'est pas revenu sur les étapes de ces pressions récentes, notamment la profanation de l'emblème national à Rabat, mais a tout de même ciblé Alger. S'exprimant à l'occasion de la commémoration de la «marche verte» de 1975, date de l'occupation du Sahara occidental, le roi a déclaré que Rabat n'avait pas à recevoir de «leçon» surtout de ceux qui «bafouent systématiquement les droits de l'homme», a rapporté l'AFP. «Quiconque souhaite surenchérir sur le Maroc n'a qu'à descendre à Tindouf et observer, dans nombre de régions alentour, les atteintes portées aux droits humains les plus élémentaires», a-t-il affirmé. L'accusation du roi marocain contre l'Algérie est clairement formulée : Alger «paierait» des ONG pour mobiliser les opinions contre Rabat. Il a accusé les «adversaires» du royaume de recourir «à l'argent» et à d'autres «avantages» pour tenter «d'acheter les voix et les prises de position de certaines organisations hostiles (...). Ils dilapident de la sorte les richesses et les ressources d'un peuple frère» que cette question ne concerne pas mais se dresse plutôt comme une entrave à l'intégration maghrébine. Mais le roi semble tenté par agrandir son cercle d'hostilité, en s'attaquant même - et il souligne lui-même que c'est une première - aux pays partenaires stratégiques du royaume chérifien. «Y a-t-il une crise de confiance entre le Maroc et certains centres de décision chez ses partenaires stratégiques concernant la question des droits de l'homme» au Sahara, a-t-il demandé. Pour rappel, les Etats-Unis, au printemps dernier, avaient élaboré un projet de résolution au Conseil de sécurité visant à élargir aux droits de l'homme le mandat de la mission de l'ONU dans la région (Minurso). Les Affaires étrangères algériennes ne nous ont pas répondu pour commenter le discours.

roi

AFP

Le roi du Maroc soutient l'Afrique pour le développement du fleuve Congo

Le roi du Maroc soutient l'Afrique pour le développement du fleuve Congo

AFP

Surprise et préoccupation au Swaziland, rebaptisé par son roi

Surprise et préoccupation au Swaziland, rebaptisé par son roi

AFP

Le roi du Swaziland rebaptise son pays "eSwatini"

Le roi du Swaziland rebaptise son pays "eSwatini"

Maroc

AFP

Mondial-2018: le Maroc avec 23 joueurs désignés, pas de surprise

Mondial-2018: le Maroc avec 23 joueurs désignés, pas de surprise

AFP

Espagne: Munir El Haddadi ne pourra pas jouer le Mondial avec le Maroc

Espagne: Munir El Haddadi ne pourra pas jouer le Mondial avec le Maroc

AFP

Le Maroc gère ses "revenants", selon son chef de l'antiterrorisme

Le Maroc gère ses "revenants", selon son chef de l'antiterrorisme

Alger

AFP

Sahara: Alger réaffirme sa position après des déclarations d'un ministre marocain

Sahara: Alger réaffirme sa position après des déclarations d'un ministre marocain

AFP

Erdogan demande des gestes

Erdogan demande des gestes

AFP

Algérie: un millier de médecins "résidents" bravent l'interdiction de manifester

Algérie: un millier de médecins "résidents" bravent l'interdiction de manifester