mis à jour le

Les clichés sur l'Afrique ont la vie dure

Dans sa nouvelle vidéo, l'association norvégienne SAIH se moque des stéréotypes véhiculés sur l'Afrique.

Une autre guerre vient d’être déclarée en Afrique: la guerre aux préjugés. L’association caritative norvégienne SAIH publie ce vendredi 8 novembre une nouvelle vidéo pour sa campagne «Africa for Norway». Afin de développer sa notoriété et promouvoir son action en Zambie, au Zimbabwe, en Afrique du sud, en Bolivie ou encore au Nicaragua, SAIH entend moquer les poncifs du genre. Avec le sarcasme pour arme de destruction massive.

La séquence de 3 minutes 30 dresse le portrait d'une jeune star de l’humanitaire, qui endosse le rôle de l’orphelin misérable pour les caméras. Derrière ses apparats naïfs, Michael est un acteur chevronné, particulièrement doué lorsqu’il s’agit de susciter la compassion. Mais, dit-il, « c’est pour la bonne cause ». La vidéo met ainsi en abyme les stéréotypes véhiculés par quantité d'images de l’Afrique. Evoquant Kony 2012 ou la couverture de la guerre du Biafra par l'agence de publicité MarkPress, elle se livre à une critique acerbe du simplisme de la rhétorique de certains médias et associations.

Pour éclairer la satire, SAIH explique : « Nous aimons les campagnes humanitaires. Souvent, elles sont suivies d’effets. Mais en elles-mêmes, ces levées de fonds ne sont pas suffisantes et ont rarement d’impact à long-terme. Elles vous donnent l’impression que quelques centimes sont suffisants. Cela simplifie les enjeux de la pauvreté. En même temps, elles détournent l’attention des conséquences négatives de certaines politiques menées par les pays occidentaux. »

Dans la même veine, l’association a lancé le Radi-Aid, une collecte de radiateurs auprès des populations africaines visant à « éviter que les norvégiens ne meurent de froid ». Elle espère que l’humour lui permettra de combattre les préjugés et de remettre les problématiques africaines dans leurs contextes locaux. «Si vous voulez aider quelqu’un, votre action doit être basée sur ses souhaits et besoins», résume le site de l’organisation.

Vu sur Youtube

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

humanitaire

AFP

Libération d'une humanitaire suisse enlevée au Darfour

Libération d'une humanitaire suisse enlevée au Darfour

AFP

Yémen: 11 millions d'enfants ont besoin d'aide humanitaire

Yémen: 11 millions d'enfants ont besoin d'aide humanitaire

AFP

Une humanitaire suisse enlevée au Darfour

Une humanitaire suisse enlevée au Darfour

SAIH

Stéréotypes

Le problème avec les gens qui veulent «sauver l'Afrique»

Le problème avec les gens qui veulent «sauver l'Afrique»