mis à jour le

Chelsea: Eto'o estime "pas facile de revenir au haut niveau"

"Ce n'est pas facile de revenir au haut niveau", reconnaît l'attaquant camerounais de Chelsea Samuel Eto'o, qui a inscrit mercredi face à Schalke 04 (3-0) ses deux premiers buts en Ligue des champions après deux ans passés en Russie.

"Je suis toujours le même joueur", assure toutefois celui qui est devenu à 32 ans remplaçant de luxe chez les Blues.

Q: Cela vous fait-il plaisir d'être de nouveau "homme du match"?

R: "Je ne sais pas si je suis l'homme du match, mais on est content d'avoir pris les trois points et surtout la tête du groupe seuls. Ce qui nous permet raisonnablement d'espérer passer au prochain tour. Sachant aussi qu'il y aura beaucoup de matches, on pourra faire tourner un peu l'effectif".

Q: Après un début de saison compliqué personnellement, ces deux buts vous rassurent-ils?

R: "Même si j'ai marqué, je n'ai jamais perdu confiance en moi et cela ne me rend pas plus heureux. C'est ceux qui m'aiment bien qui souffraient. Moi, je sais que tous les jours ne sont pas dimanche et que, pour redevenir le joueur que j'ai toujours été, il faut travailler. Il n'y a pas de magie. Je sais que, à mon meilleur niveau, je suis toujours le même joueur. Mais pour ça, il faut continuer à travailler".

Q: Ce n'est quand même pas le début de saison rêvé?

R: "En venant ici, je ne m'attendais pas à autre chose. Merci à ceux qui m'ont fait confiance. Mais avec tout le respect que je dois à mon précédent club, ce n'est pas facile de revenir au haut niveau. C'est vrai aussi que je n'ai pas pour habitude d'être sur le banc de touche. Ca a été un peu nouveau pour moi. Mais j'ai joué, je suis revenu sur le banc, j'ai alterné. J'entrais parfois en fin de match. C'est une belle expérience mais j'espère maintenant continuer sur ma lancée". 

Q: Comment jugez-vous le début de saison de Chelsea?

R: "Le foot est vraiment +crazy+ (fou, NDLR) comme il disent ici. On peut perdre un match et revenir lors du suivant. Personne ne s'attendait à ce que l'on perde chez nous contre Bâle et pourtant on l'a fait. On a pris ensuite neuf points lors des trois matches qui suivaient et on a aligné plusieurs victoires. C'est vrai que l'on a fait une autre contre-performance à Newcastle mais ça arrive. Le plus important, c'est de regarder devant. Maintenant, ce n'est pas parce que l'on a gagné de grandes affiches contre City ou Arsenal, que l'on va commencer à penser que l'on va facilement gagner contre West Brom. On peut se dire que, oui, Chelsea doit gagner mais les trois points, il faut aller les chercher. Aucun match n'est gagné à l'avance".

AFP

Ses derniers articles: Wilmots (Côte d'Ivoire): "Voir si mon estomac est costaud"  Yémen : des ONG dressent un tableau humanitaire apocalyptique  Le virtuose ivoirien Paco Sery: un demi-siècle 

Eto'o

AFP

Foot: Eto'o suspendu jusqu'

Foot: Eto'o suspendu jusqu'

AFP

Le footballeur Samuel Eto'o fait interdire le livre d'une ex-petite amie

Le footballeur Samuel Eto'o fait interdire le livre d'une ex-petite amie

Football

Samuel Eto'o et Didier Drogba: les papys font la résistance

Samuel Eto'o et Didier Drogba: les papys font la résistance