mis à jour le

Membres d'Al-Qaida à Gao au Mali, REUTERS/Stringer
Membres d'Al-Qaida à Gao au Mali, REUTERS/Stringer

L'homme qui serait derrière l'assassinat des deux journalistes français au Mali

Bayes Ag Bakabo serait le propriétaire du véhicule retrouvé à côté des journalistes français de RFI tués froidement à Kidal.

Toutes les sources s’accordent à désigner Bayes Ag Bakabo comme le cerveau de l’assassinat de Ghislaine Dupont et Claude Verlon. Alors qu’Europe1 l’annonçait ce matin, de nombreux autres médias viennent corroborer ce discours, écrit le JDD.   

Le suspect ne serait autre qu’un touareg travaillant pour le compte d’Al-Qaida «tombé en disgrâce» pour avoir volé de l’argent à son organisation. Pour racheter ses fautes, le terroriste aurait donc passé ce marché, indique  Europe1.  La radio s'appuie sur une conversation téléphonique entre le ravisseur et un autre touareg, le sanguinaire Abdelkrim Al-Targui.

Une exécution improvisée

Le djihadiste a été identifié grâce à sa voiture qui se trouvait près des corps des deux reporters. Tombé en panne, le véhicule est surement l’élément qui a transformé ce rapt en meurtre. D’après le JDD, les deux otages étaient destinés à être remis à la Katiba (brigade) d'Abdelkrim Al-Targui. De peur «d'être traqué et rattrapé par l'armée française», il aurait décidé de les exécuter.

Déjà connu des services de polices, Bayes Ag Bakabo n’en serait pas à son premier essai. Il est notamment suspecté d’être l’assassin de l’otage français Michel Germaneau, mort en 2010. Toutefois, il reste une incertitude, car ni le Mali ni la France n’ont encore officiellement confirmé ces informations. 

Lu sur le JDD et Europe1

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

RFI

AFP

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

Kinshasa capte de nouveau RFI après neuf mois de coupure

AFP

Amnesty appelle Kinshasa

Amnesty appelle Kinshasa

AFP

Cameroun: 10 ans de prison ferme pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

Cameroun: 10 ans de prison ferme pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

Mali

AFP

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

L'état d'urgence au Mali prorogé d'un an

AFP

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

Mondial-2018: Côte d'Ivoire privée de plusieurs cadres forfait contre le Mali

AFP

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

Le Mali juge l'ex-chef de la "police islamique" de Gao

al Qaida

Petite compta

La liste des courses des djihadistes d'Aqmi

La liste des courses des djihadistes d'Aqmi

Vu d'Algérie

Ces musulmans victimes du terrorisme islamiste

Ces musulmans victimes du terrorisme islamiste

Vu d'Alger

L'exception algérienne face à «L'innocence des musulmans»

L'exception algérienne face à «L'innocence des musulmans»