mis à jour le

Human Rights Watch plaide pour la traduction en justice des leaders du M23 coupables de violations des droits humains

L'ONG Human Rights Watch (HRW) souhaite que les leaders du M23, coupables des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité au Nord-Kivu, soient arrêtés et traduits en justice. Ida Sawyer, chercheuse au sein de cette organisation l'a dit mardi 5 novembre à Radio Okapi. Elle a également appelé les Forces armées de la RDC (FARDC) [...]

Radio Okapi

Ses derniers articles: Plus de 7000 Burundais se sont réfugiés en RDC depuis le début de la crise  La RDC envisage de dépénaliser l'avortement pour lutter contre les bébés abandonnés  RDC: Comment mieux prendre en charge les victimes des viols 

traduction

AFP

Les experts de l'ONU tués en RDC induits en erreur par une fausse traduction

Les experts de l'ONU tués en RDC induits en erreur par une fausse traduction

AFP

Mandela: "l'imposture" de la traduction en langue des signes

Mandela: "l'imposture" de la traduction en langue des signes

Lemag - AFP

Invention japonaise : Des lunettes de traduction instantanée

Invention japonaise : Des lunettes de traduction instantanée

justice

AFP

Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice

Afrique du Sud: le sort d'Oscar Pistorius de nouveau devant la justice

AFP

Burkina: la justice veut entendre l’ex-Premier ministre Isaac Zida

Burkina: la justice veut entendre l’ex-Premier ministre Isaac Zida

AFP

Maroc: le meneur de la contestation du Hirak devant la justice

Maroc: le meneur de la contestation du Hirak devant la justice

M23

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

AFP

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

RDC: plus de 350 membres de l'ex-rébellion congolaise du M23 amnistiés

AFP

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces

RDC: la vie a repris, mais l'occupation par le M23 a laissé des traces