mis à jour le

Albert Camus. STRINGER / AFP
Albert Camus. STRINGER / AFP

Camus: le malentendu

A l'occasion du centenaire de la naissance d'Albert Camus, les hommages se font discrets. La faute aux positions controversées de l'écrivain sur l'Algérie.

« Les doutes, c'est ce que nous avons de plus intimes», disait Camus. Ses admirateurs ne cachent pourtant pas leur malaise lorsque la position de l'écrivain sur l'indépendance de l'Algérie fait irruption dans le débat. Défenseurs des droits de ses « frères » algériens, mais opposé à leur autodétermination, Camus se retrouvait toujours dans le camp de l'ennemi. Lui qui multipliait les plaidoyers pour la paix ...

«En tout cas, aujourd’hui, l’Algérie est un territoire habité par deux peuples, je dis bien deux peuples, l’un est musulman et l’autre ne l’est pas. Ce territoire où l’administration est française, c’est-à-dire où la responsabilité est parisienne, se singularise par le fait que l’injustice et la misère y sévissent scandaleusement. Cela est vrai. Mais les deux peuples d’Algérie ont un droit égal à la justice, un droit égal à conserver leur patrie » peut-on lire dans ses Cahiers.

De la Méditerranée, il aimait les deux rives et ne concevait sa vie ni sans l'une, ni sans l'autre. Lorsqu'il dut se résoudre à quitter son pays natal, pendant la révolution, Camus s'installa à Loumarin, presque à équidistance entre Paris et Alger. Il avait fini par accepter l'Algérie indépendante malgré le déchirement, mais ne put l'observer grandir. Albert Camus est mort le 4 janvier 1960, fauché par un accident de voiture.

Une exposition avortée

Il aura laissé une trace indélébile dans la culture française comme algérienne, faisant rayonner le soleil d'Oran et d'Alger dans le monde entier. Pourtant chaque fois que l'auteur de La Peste et de L'Etranger est célébré, les tensions qui l'entouraient semblent resurgir avec une acuité quasi-intacte. Camus est homme de combat.

Modèle de littérature, étudié et réédité chaque année, l'écrivain demeure insaisissable. A Nicolas Sarkozy qui voulait transférer ses cendres au Panthéon, les enfants de Camus ont répondu par un non ferme et définitif. L'historien Benjamin Stora et le philosophe Michel Onfray ont quant à eux dû abandonner l'idée de piloter l'exposition de Marseille-Provence 2013 consacrée à son oeuvre.

Stora, qui s'est vu retirer le projet au profit d'Onfray avant que ce dernier ne jette l'éponge, témoigne :

«Si Camus apparaît de prime abord comme si fédérateur, [...] il continue de susciter passion et polémique. Essentiellement quant à son rapport à l'Algérie. Certains ne lui pardonnent pas d'avoir pensé que celle-ci pouvait rester fédérée à la France. »

Le temps du jugement dernier n'est pas encore arrivé. 

Lu sur El Watan, Huffington Post, Slate.fr

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Pour la première fois, un vaccin contre le paludisme va être testé à grande échelle  L'île où les millionnaires africains deviennent encore plus riches  La dernière monarchie absolue d'Afrique veut interdire le divorce 

Albert Camus

Vu d'Alger

Les intellectuels et la guerre d’Algérie

Les intellectuels et la guerre d’Algérie

Vu d'Alger

L'Algérie n'est pas un volcan de feu

L'Algérie n'est pas un volcan de feu

Post-colonial

L'Algérie doit elle fêter son indépendance?

L'Algérie doit elle fêter son indépendance?

centenaire

AFP

Centenaire 14-18: Jacob Zuma inaugure un "mur de la mémoire" dans la Somme

Centenaire 14-18: Jacob Zuma inaugure un "mur de la mémoire" dans la Somme

AFP

Centenaire 14-18: Alger confirme sa participation aux cérémonies du 14 juillet

Centenaire 14-18: Alger confirme sa participation aux cérémonies du 14 juillet

AFP

Centenaire 14-18: Alger confirme sa participation aux cérémonies du 14 juillet

Centenaire 14-18: Alger confirme sa participation aux cérémonies du 14 juillet

Algérie

AFP

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger

AFP

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

CAN-2017: Gabon, Côte d'Ivoire, Ghana et Algérie têtes de série

AFP

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre

Crash d'Air Algérie au Mali: les pilotes n'ont pas activé le système antigivre