mis à jour le

Vue de la ville de Johannesburg, REUTERS/Siphiwe Sibeko1
Vue de la ville de Johannesburg, REUTERS/Siphiwe Sibeko1

Modderfontein: le futur New York africain

C’est dans cette ville de la banlieue de Johannesburg que les Chinois de Shanghai Zendai Property ont décidé d’investir.

Modderfontein se prépare à changer, car c’est là qu’un groupe chinois a décidé d’investir. Pour la somme de 104 milliards, Shanghai Zendai Property a acquis un terrain de 1 600 hectares auprès de l’entreprise sud-africaine AECI, spécialiste des explosifs et les produits chimiques.

Avec ce bout de terre, l’organisation chinoise prévoit la construction «d’un hub financier, 35 000 maisons, un centre éducatif ainsi qu'un stade sportif». Un chantier pharaonique qui sera réalisé en collaboration avec des artisans locaux, rapporte le site Jeune Afrique.

Cout total de l’investissement, 7,9 milliards de dollars. A l'image de New York, la zone marécageuse fera office de Central Park, selon Dai Zhikang, président de Shanghai Zendai Property. Les initiateurs du projets espèrent en faire le fief des organismes chinois qui souhaitent investir en Afrique subsaharienne.

Idéalement situé à «15 kilomètres à l'est de Sandton, le centre financier de la ville et à 15 kilomètres à l'ouest de l'aéroport international OR Tambo», Mr Dai Zhikang ne manque pas d’ambition  pour ce site. «Il  sera au même niveau que des villes comme New York ou Hong Kong», estime l’homme d’affaires.

Véritable aubaine pour l’économie de la région qui comptera 22 000 emplois en plus d’ici 10 ans.

Lu sur Jeune Afrique

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Les citoyens africains ont davantage confiance en leurs leaders religieux qu'en la justice  Au Mali, l'Assemblée nationale privée d'électricité pour impayés  En Gambie, la fin de la dictature pousse de nombreux migrants à revenir au pays 

investissements chinois en Afrique

Chinafrique

La Chinalgérie, cet empire corrompu

La Chinalgérie, cet empire corrompu

Chinois en Afrique

Ghana

Une démocratie victime de l'or noir

Une démocratie victime de l'or noir