mis à jour le

Lutte contre le trafic de carburant : Le niveau d’approvisionnement en essence revu

L'Etat va revoir les mesures relatives au plafonnement du seuil d'approvisionnement en carburant, imposés dans certaines wilayas de l'Ouest du pays.

C'est ce qu'a déclaré mardi 5 novembre le Ministre de l'intérieur, Tayeb Louh qui a affirmé que ces mesures seront «allégées». «Il est inadmissible que des citoyens attendent de longues heures dans  des files interminables pour s'approvisionner d'une quantité limitée de carburant», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. Pour le Ministre, les citoyens ne devraient pas payer pour les agissements des trafiquants qui font écouler les quantités achetées au niveau des stations d'essence dans ces wilayas frontalières au-delà des frontières. «Le citoyen ne doit pas être pénalisé par la faute des contrebandiers qui sont traqués par l'armée et les corps de sécurité», a encore ajouté Louh dont les propos ont été rapporté par l'agence officielle APS.

Pour rappel, les autorités ont décidé, au début de l'été, de plafonner la distribution de carburants au niveau des stations de quelques wilayas de l'Ouest comme Tlemcen, Oran ou Ain Temouchent. L'objectif étant de mettre un terme à la contrebande de carburants. Des «helabas», comme ils sont communément appelés, qui, à l'aide de véhicule à grand réservoir (ou trafiqué pour contenir de plus grandes quantités), achètent du carburant pour le revendre au Maroc.

1,5 milliards de litres de carburants au marché noir

Au mois de juillet dernier, le Ministre de l'énergie et des mines, Youcef Yousfi, avait révélé que pas moins de 1,5 milliards de litres de carburants sont acheminés illégalement vers l'étranger chaque année. Des quantités évaluées à près d'un milliard de dinars et pouvant faire rouler 600.000 véhicules.

C'est dans ce contexte de lutte contre le trafic massif de carburant qu'a été prise la décision de plafonner l'approvisionnement de certaines wilayas de l'Ouest. Les véhicules légers sont limités à 500 dinars alors que les camions ont droit à 2.000 dinars. Une mesure qui a suscité un vif émoi dans les stations d'essence concernées.

Elyas Nour 

The post Lutte contre le trafic de carburant : Le niveau d’approvisionnement en essence revu à la baisse à l’Ouest appeared first on Algérie Focus.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

lutte

AFP

Le Ghana veut réformer sa lutte contre le braconnage des pangolins

Le Ghana veut réformer sa lutte contre le braconnage des pangolins

AFP

A Madagascar, le casse-tête quotidien de la lutte contre la peste

A Madagascar, le casse-tête quotidien de la lutte contre la peste

AFP

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

La crise en Libye affecte la lutte contre le trafic d'êtres humains

trafic

AFP

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

Afrique centrale: le trafic d'ivoire s'internationalise

AFP

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

carburant

AFP

Crise de l'électricité

Crise de l'électricité

AFP

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

AFP

Nigeria: appel

Nigeria: appel