mis à jour le

Le DSP relevé de ses fonctions

Détournement de malades vers des établissements de santé du secteur privé ; non- respect de la réglementation en matière de garde au niveau de cet établissement hospitalier ; mauvaise gestion des ressources humaines au niveau de l'EHS Mère et enfants de Tipasa, tels sont les griefs relevés par Boudiaf  Abdelmalek, ministre de la Santé, lors de sa visite inopinée effectuée au chef- lieu de la wilaya, dimanche dernier à partir de 16h. Le membre du gouvernement avait également effectué un détour à la polyclinique du chef-lieu de la wilaya. Le constat dans cette dernière était jugé acceptable par rapport au désastre relevé à l'EHS  Mère et enfants. Les responsables locaux du secteur de la santé avaient été surpris par cette visite ministérielle inattendue. Le membre du gouvernement s'est aussitôt rendu à l'EPH de Koléa. Il a relevé dès l'entame de sa visite d'inspection le dysfonctionnement dans la prise en charge des services des urgences médicales, y compris les urgences obstétriques. Selon notre source officielle, Boudiaf Abdelmalek, qui était au fait des écrits relatifs à l'état et à la gestion alarmante de certaines structures de la santé à Tipasa, rédigés à la suite des multiples inspections de son département ministériel,  n'a pas hésité à prendre des mesures strictes, en mettant fin aux fonctions du directeur de la santé de la wilaya de Tipasa. L'ex-ministre de la Santé, Abdelaziz Ziari, avait relevé les lacunes dans cet EHS de Tipasa, sans avoir eu le temps de prendre des mesures. Le cas des 4 gynécologues à l'EHS qui ne sont pas concernés par les gardes, obligeant les médecins à évacuer en urgence les femmes vers d'autres structures hors wilaya si l'ambulance est disponible d'une part, et d'autre part la panne depuis plusieurs mois de certains équipements neufs font partie d'une série de points sombres qui sont à l'origine d'une exécrable atmosphère qui règne dans cet EHS. Dans d'autres EPH et EPSP, les problèmes signalés n'ont jamais dépassé le cadre local. Cette visite inopinée intervient, alors que le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, est attendu dans les jours à venir dans la wilaya de Tipasa. Le secteur de la santé n'échappera pas à cette visite. La lenteur des travaux au niveau des projets de ce secteur avait suscité moult fois l'ire du chef de l'exécutif de la wil-aya lors de ses visites.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien