mis à jour le

Zambie: l'ex-président Banda rejette des accusations de corruption

L'ancien président zambien Rupiah Banda a clamé son innocence mardi devant un tribunal de Lusaka où il était accusé d'avoir illégalement reçu des véhicules d'une entreprise de BTP chinoise pendant la campagne électorale de 2011.

"Je comprends le chef d'inculpation, Votre Honneur, et je plaide non coupable", a répondu l'ancien président, âgé de 76 ans, quand le magistrat lui a signifié qu'il était accusé d'avoir reçu dix camions de la filiale locale du groupe Anhui Foreign Economic Construction Group.

Le groupe chinois avait reçu plusieurs contrats des autorités zambiennes, et ces véhicules étaient un pot-de-vin, selon l'accusation.

Rupiah Banda, qui a dirigé la Zambie de 2008 à 2011, a également nié avoir tenté de maquiller la réception des camions en les enregistrant aux noms de proches et de partisans.

Le procès a été fixée au 26 novembre et M. Banda a été libéré sous caution par la police.

Le président Michael Sata, qui a battu M. Banda en 2011, a lancé une vaste campagne anti-corruption qui a vu de hauts responsables politiques et des diplomates traînés devant les tribunaux. Mais ses opposants lui reprochent d'utiliser cette campagne pour faire taire les voix critiques et l'opposition.

L'ancien président Banda est parallèlement accusé d'avoir bénéficié personnellement d'un accord pétrolier de 2,5 millions de dollars et a été empêché de quitter le pays à trois reprises depuis avril en raison des poursuites judiciaires engagées contre lui.

AFP

Ses derniers articles: Darfour: le Soudan et la CPI envisagent plusieurs scénarios de procès pour Béchir  Nigeria: la contestation gronde toujours, Lagos paralysée par les manifestants  Présidentielle en Côte d'Ivoire: un nouveau mort lors de manifestations 

accusations

AFP

Algérie: jugé en appel, le journaliste Khaled Drareni rejette les accusations

Algérie: jugé en appel, le journaliste Khaled Drareni rejette les accusations

AFP

Armées du Sahel: les accusations d'exactions se multiplient, réunion

Armées du Sahel: les accusations d'exactions se multiplient, réunion

AFP

Accusations de prévarication: la BAD temporise malgré l'appel de Washington

Accusations de prévarication: la BAD temporise malgré l'appel de Washington

corruption

AFP

Les Libyens de nouveau dans la rue

Les Libyens de nouveau dans la rue

AFP

Afrique du Sud: le président éclaboussé par les scandales de corruption liés au coronavirus

Afrique du Sud: le président éclaboussé par les scandales de corruption liés au coronavirus

AFP

Sitôt élu, le nouveau président du Malawi s'attaque

Sitôt élu, le nouveau président du Malawi s'attaque